"On connait moins bien la mer que la terre, et il y a des trésors...", glisse Jean-Marie Biette, secrétaire général du pôle mer du groupe Ouest-France, aux manettes de l'événement avec Exponantes.

Pour faire découvrir ces richesses au grand public, les organisateurs ont vu les choses en grand: un espace de 66.000 m2 dont une scène nautique, six univers scénographiques et une multitude d'animations, conférences et projections.

"C'est un événement atypique par son contenu, sa dimension, le mélange des genres et qui a été coconstruit pendant trois ans avec un comité d'experts" qui ont validé les propositions des exposants, souligne Frédéric Jouët, directeur général d'Exponantes.

L'entrée dans le premier hall, consacré à la mer comme source d'énergie, s'effectue en traversant une vague gigantesque qui immerge instantanément le visiteur dans l'univers marin.

Mais tortues et dauphins sont aux abonnés absents et le seul ours blanc est en carton pâte car une charte éthique bannit la présence d'espèces exotiques au profit du vivant régional.

Pas une tribune écologique

"Pour bien protéger la mer, il faut la connaître", relève Jean-Marie Biette. Alors pour inciter les familles à découvrir les différentes facettes de l'univers maritime, l'exposition mise sur un hall dédié à la jeunesse et de nombreuses animations virtuelles: plonger aux côtés d'un cachalot, piloter un cargo ou nager au milieu du plancton deviendront un jeu d'enfants.

Dans "la mer XXS, l'heure est à la sensibilisation et à la découverte grâce à des installations ludiques comme ce bac à sable numérique et interactif qui montre le rôle capital des dunes.

L'événement fait aussi la part belle aux activités économiques des océans, de la filière pêche aux chantiers navals de Saint-Nazaire, en passant par un forum de l'emploi. Et si Jean-Marie Biette n'entend pas faire de l'exposition "une tribune écologique", impossible de faire l'impasse sur les menaces qui pèsent sur les océans. Pêche durable, éoliennes en mer, protection de la biodiversité, collecte des déchets en mer...le champ des actions sera abordé en présence d'acteurs sur le terrain.

Installé en hauteur, un compteur affichera les tonnes de déchets déversés dans la mer, d'après les chiffres de l'Ifremer.

Une installation voisine montre le chemin de fragmentation de ces déchets, du macro-déchet au micro-plastique. "L'urgence est vraiment de stopper l'arrivée de ces déchets plastiques en mer", explique Bruno Dumontet, fondateur d'Expedition MED, qui mène des campagnes de recherche en Méditerranée. L'association présente ici les impacts négatifs de cette invasion "sur l'écosystème marin et environnemental" mais aussi les solutions pour changer la donne.

Les organisateurs espèrent attirer quelque 100.000 visiteurs.

Parmi les premiers temps forts samedi, une symphonie réalisée par le scientifique Pierre Mollo et le compositeur brésilien Antonio Santana fera résonner "la Voix des océans" pour sensibiliser le public sur le rôle capital du plancton.

La Mer XXL, l'exposition extraordinaire, Parc des Expositions à Nantes, du 29 juin au 10 juillet 2019 >>> www.lamerxxl.com