Journée du patrimoine Wallonie: Les sites à ne pas rater (en images)

Les Journées du Patrimoine, inaugurées en 1989, connaîtront leur 31e édition ce week-end des 7 et 8 septembre en Wallonie, sous le thème du "Patrimoine sur son 31". Voici une sélection de lieux et d'activités à ne pas rater

v © DR

Pour sa 31ème édition, les journées du Patrimoine en Wallonie mettent l'accent sur trois axes: la restauration, la réaffectation et la mise en valeur du patrimoine immobilier. Seront donc mis en valeur des lieux ayant été récemment restaurés (depuis 1990), l'aménagement de sites archéologiques, les réalisations urbanistiques autour d'un site patrimonial, les nouvelles scénographies à destination du public, les installations lumineuses destinées à embellir les monuments...

Ces journées seront aussi riches en activités temporaires et spécialement conçues pour ce week-end comme des vidéo-mappings ou des spectacles en wallon. Au total plus de 454 activités seront proposées avec 143 en Province de Hainaut, 146 en Province de Liège (dont 16 en Communauté germanophone), 47 en Province de Luxembourg, 69 en Province de Namur et 16 activités hors-thème. L'édition 2019 proposera également 51 nouveautés.

Et pour vous imprégner au mieux des lieux, il est aussi possible de visiter virtuellement 13 des sites à travers la réalité augmentée et simplement en téléchargeant l'application Overly. Parmi les sites disponibles il y a la villa Solarium à Beez, la ferme de Wahenges à Beauvechain ou encore le château d'Imbrechies à Momignies.

Ces Journées du Patrimoine 2019 seront également l'occasion de découvrir un circuit cinéma à Ittre, les lieux de tournage plusieurs fois sollicités de Braine-le-Comte et ses villages, le site de tournage du Tonnelet, à Spa, où a été filmé en 1988 le film Australia de J.-J. Andrien et le décor principal de la série Band of Brothers, réalisée par S. Spielberg, à Bastogne.

On notera que les festivités commencent dès ce vendredi 6 septembre, 21h, dans le parc et l'orangerie du château de Seneffe où est prévu un spectacle féérique et une soirée dansante "sur son 31".

Voici en images quelques-uns des sites à ne pas rater:

Le Colombier de l'abbaye de Floreffe © A. Denis

Les pieds dans l'eau, le colombier de l'abbaye de Floreffe vous invite à découvrir son histoire et ses récents réaménagements. L'histoire de son parc remis à neuf et les ouvrages hydrauliques l'entourant vous sera racontée à travers des visites guidées et des concerts. C'est l'un des trois coups de coeur officiels de cette édition

Chateau de la paix à Fleurus © P. De Barqui

Depuis 2015, à l'occasion du bicentenaire de la campagne de Belgique de 1815 menée par Napoléon, le château connait une restauration en profondeur. En 2018, toute la façade avant ainsi que les abords du château sont entièrement remaniés et le château obtient le titre de "dernier palais impérial de l'empereur Napoléon en campagne". 2019 est donc l'année d'une ouverture au public sans précédent. Un circuit à vélo est également prévu pour faire découvrir les lieux de culte de l'entité.

Le château de Rixensart © M. Dalet

Le château du 17e s. a été construit en style Renaissance espagnole annonçant le Baroque. Le décor intérieur à la française est particulièrement soigné. La propriété échoit à la famille de Merode en 1715 et lui appartient encore aujourd'hui. Ils s'attellent à restaurer le domaine peu à peu.

Garden party au château de Jemeppe © T. Blom

Au confluent de la Hedrée et de la Wamme se dresse le spectaculaire château de JemeppeHargimont. Le haut et massif donjon carré, daté du 13e s., fut le siège d'une très importante seigneurie au Moyen Âge, qui englobait également le pays de Chavanne. Une restauration très théâtrale au 19e s. donnera à l'ensemble de cette impressionnante demeure son aspect actuel. Aujourd'hui méticuleusement remis à neuf et transformé en centre de séminaires, le manoir garde un attrait certain.

L'Espace de l'homme de Spy à Onoz, Jemeppe-surSambre © cce

Le "château d'eau" d'Onoz a été construit en 1906-1907 par la Compagnie intercommunale bruxelloise des Eaux, pour abriter une station de pompage des eaux. Sa façade et ses toitures ont été classées en 2004. Découvrez cet intéressant témoin d'architecture industrielle du début du 20e s., oscillant entre styles mosan et normand.

Le château d'Herbeumont à Herbeumont © G. Focant

Ce week-end patrimonial sera l'occasion de braquer les projecteurs sur ce magnifique château inscrit sur la liste du patrimoine exceptionnel de Wallonie. Une première phase de travaux de restauration débute en 1995, la quatrième phase s'est terminée en 2010. La visite du samedi, à la tombée du jour, mettra en valeur le récent éclairage extérieur, inauguré en février 2019.

L'ancien consulat général d'Italie à Charleroi © E. Herchaft

Construite en 1877 pour J. Audent, un des premiers bourgmestres de Charleroi, cette bâtisse d'exception est vraisemblablement l'une des premières maisons élevées sur les nouveaux boulevards du 19e s. Conçue pour les réceptions, la maison Audent s'affirme par certaines particularités et le bon état de préservation de l'ensemble. Occupée par le consulat d'Italie pendant près de 50 ans, c'est aujourd'hui le foyer de la chanteuse M. De Biasio.

L'hôtel de Ville d'Ottignies-Louvain-la-Neuve © B. Zwarts

D'abord école puis maison communale, l'hôtel de Ville d'Ottignies-Louvain-la-Neuve a été maintes fois modifié depuis sa construction en 1881. Des guides dérouleront avec vous les fils de l'histoire communale, retraçant l'évolution d'une petite bourgade brabançonne devenue le pôle culturel du Brabant wallon.

La ferme de Royer à Gesves © F. Delfosse

Ancienne propriété monastique, la ferme de Royer se signale par ses volumes en calcaire d'où émerge une remarquable tour-porche, ancien logis seigneurial. Elle a été classée en 1979 comme monument. Une partie du village de Mozet a été classé en 2009 comme ensemble architectural. Un plan lumière le met aujourd'hui particulièrement bien en valeur.

Château Trigallez à Binche © Natecom

Ce "château" fut bâti pour H. Trigallez, bourgmestre de Leval et directeur de charbonnage. Cette maison bourgeoise typique de la fin du 19e s., avec hauts plafonds à moulures et cheminées en marbre, est rachetée en 1930 par la Ville et devient une école jusqu'en 1984. Entièrement restaurée en 1998, elle abrite désormais un centre nature.

Château de la Poste à Assesse © L. Marée

Ce château de style éclectique construit en 1894 fut dès 1910 la demeure du prince Victor Napoléon et de son épouse Clémentine, fille de Léopold II. Le parc fut dessiné par J. Buyssens, célèbre architecte paysagiste belge. En 1957, le bâtiment devint un centre de vacances de la Poste puis, en 2009, l'hôtel qu'il est aujourd'hui. En accès exceptionnel, un parcours guidé vous emmènera à la découverte de l'architecture extérieure et des pièces classées du château, au décor majestueux récemment rénové.

Ilot Jadot à Marche-en-Famenne © M. Housiaux

La maison Jadot fut construite au 17e s. au milieu d'un vaste jardin. L'intérieur a gardé ses remarquables décors anciens. À côté, le château est construit en 1911, tranchant singulièrement avec le bâti environnant, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur. Chacune de ces constructions a été récemment restaurée avec soin et réaménagée en musée, salles d'expositions temporaires et des mariages. Venez découvrir la beauté de ces lieux en présence d'artisans qui ont oeuvré à leur splendide restauration.

La maison de Lem à Herstal © Coopéractive

Datant de 1765 et classée en 1973, cette maison, en style rococo, arbore l'enseigne À la croix d'or. Les salons du rez-de-chaussée sont agrémentés de toiles exceptionnelles de J.-B. Coclers et les différentes pièces sont pourvues de très belles cheminées. C'est le deuxième coup de coeur de cette édition.

La Royère à Estaimpuis © AC Estaimpuis

Construit vers 1305, ce château symbolisait par son originalité, sa rigueur et sa prestance, la puissance aristocratique d'un état modernisé et centralisateur. Classé depuis 1944, il étonne toujours le visiteur par sa rareté et son authenticité. Occupé en journée par un campement médiéval, le site accueillera un spectacle son et lumière le samedi soir, puis un feu d'artifice.

Contes fantastiques à l'école moyenne à Pecq © E. Colin

Reconstruit en 1931, ce vaste ensemble organisé en U s'inscrit dans un esprit régionaliste, teinté d'Art déco. Les bâtiments aujourd'hui occupés par le Trèfle seront embellis pour l'occasion par les élèves de cet établissement d'enseignement secondaire spécialisé. À l'issue de la visite guidée, vous serez invités à prendre place sur les bancs d'une classe des années 30 afin d'y savourer des contes de l'écrivain gantois R. De Kremer, alias J. Ray.

Le domaine de Seneffe © Domaine de Seneffe asbl

Le domaine de Seneffe est un joyau architectural du 18e s.Pour mettre le château sur son 31, quoi de mieux qu'une danse ancienne ? Dans la magnifique cour d'honneur du château, vous sont proposées une démonstration suivie d'une initiation aux menuet, mazurka tchèque, fantaisie anglaise et gigue. Toutes ces danses s'exécutaient au siècle des Lumières. Alors, à vous à présent de suivre le rythme du 18e s.

Nivelles © Fred Vision

Cette commune dans le Brabant wallon vous proposera d'admirer ses monuments connus et méconnus.

Le tonnelet à Spa © B. Jacques

En 1559, dans la liste des fontaines de Spa, apparaît le Tonnelet. En 1884, plusieurs rotondes métalliques vitrées sont édifiées dont une abrite la source et l'autre un restaurant. Imaginez, au son d'un air de jazz, y danser Tch. Karyo et A. Soral...

Le château de La fenderie s'illumine à Trooz © GD AC Trooz

En bordure de Vesdre, l'ancienne fenderie de Trooz est un témoin de la vie industrielle de la vallée. Accroché aux versants boisés du bief qui coule à ses pieds, il est construit en moellons de grès et calcaire, en style mosan. C'est probablement à ce castel que V. Hugo fait allusion en 1840 quand, au cours d'un voyage, il vit "un vieux château d'échevin avec ses tours carrées, ses hauts toits pointus... fier et modeste à la fois...".

Le musée Félicien Rops © cc

Venez découvrir les récentes nouveautés que le musée a mises en place afin de toujours mieux valoriser le patrimoine artistique qui lui est confié : nouvel espace d'accueil pour les visiteurs, dispositif de réalité virtuelle qui dynamise la célèbre série de dessins des Dames au pantin. Lors de ce week-end, profitez d'une ouverture exceptionnelle des jardins de l'îlot des Bateliers, communs au musée, à la maison de la Poésie et au musée des Arts décoratifs dont le chantier évolue constamment. Le musée bénéficie également du label Bienvenue vélo et a édité un feuillet permettant de découvrir les lieux fréquentés par F. Rops.

La tour d'Anhaive et ses histoires à Jambes © SI Jambes

Cette tour, ou tout du moins son donjon initial, est le premier des gros édifices établis sur la rive droite de la Meuse au 13e s.. Sept siècles y sont visibles grâce au programme musclé de restauration entrepris en 2004-05. Des femmes, des hommes et des enfants se sont établis sur la plaine de Jambes en laissant des traces de leur présence. Sur leur 31, ils vous raconteront leurs histoires personnelles, des temps les plus anciens aux plus récents.