"L'histoire de l'eau à Augsbourg est liée aux richesses culturelles et artistiques de cette ville (...) Augsbourg a considéré l'eau comme un bien si précieux qu'elle a toujours cherché à la protéger", a expliqué à l'AFP Thomas Weitzel chargé des affaires culturelles de cette cité touristique située au nord-ouest de Munich. "Il y a eu dès les débuts de l'ère moderne un système d'alimentation en eau potable pour les habitants de la ville", a-t-il également expliqué.

La ville deux fois millénaire est traversée par un affluent du Danube, le Lech, qui se divise en canaux dans la ville basse. Ce vaste réseau achemine l'eau depuis le 8e siècle, notamment grâce à la plus ancienne station d'eau d'Europe centrale, édifiée en 1416. L'eau a fortement contribué au développement économique de la ville, devenue un centre de production textile et papetière important. De nombreux artisans ont pu utiliser l'énergie hydraulique pour leurs activités.

Augsbourg © Getty Images

Les ingénieurs prirent ensuite le relais et la ville put devenir un important centre industriel au 19e siècle.

Augsbourg compte également plus de 500 ponts "plus qu'à Venise", selon la Ville. L'eau a aussi permis l'édification de fontaines admirées par les touristes.

Fondée par les Romains, la cité est l'une des plus anciennes d'Allemagne. Elle a connu ses heures de gloire à la Renaissance et reste de par la richesse de son patrimoine architectural l'une des attractions touristiques majeures de la Bavière et l'une des étapes phares de la Route romantique.