Varosha est une banlieue de la ville portuaire de Famagouste. Déserte depuis l'invasion du nord par la Turquie en 1974, après un coup d'État soutenu par la Grèce, l'ex station balnéaire est depuis lors fermée au monde extérieur. Seuls les soldats turcs ont encore accès à la zone.

Les 39 000 Chypriotes grecs qui vivaient à l'origine à Varosha ont fui la ville.

Le vice-président turc Fuat Oktay a déclaré que la réouverture de Varosha pourrait être profitable pour le tourisme, l'économie et le commerce. "Il n'est pas légalement, politiquement et économiquement acceptable de laisser cette côte paradisiaque du nord de Chypre inutilisée", est-il cité par l'agence de presse Reuters.

Chypre a été divisée en 1974. Les Chypriotes grecs vivent principalement dans le sud et les Chypriotes turcs dans le nord. Depuis lors, plusieurs négociations de paix n'ont abouti à rien.

Varosha est une banlieue de la ville portuaire de Famagouste. Déserte depuis l'invasion du nord par la Turquie en 1974, après un coup d'État soutenu par la Grèce, l'ex station balnéaire est depuis lors fermée au monde extérieur. Seuls les soldats turcs ont encore accès à la zone. Les 39 000 Chypriotes grecs qui vivaient à l'origine à Varosha ont fui la ville. Le vice-président turc Fuat Oktay a déclaré que la réouverture de Varosha pourrait être profitable pour le tourisme, l'économie et le commerce. "Il n'est pas légalement, politiquement et économiquement acceptable de laisser cette côte paradisiaque du nord de Chypre inutilisée", est-il cité par l'agence de presse Reuters. Chypre a été divisée en 1974. Les Chypriotes grecs vivent principalement dans le sud et les Chypriotes turcs dans le nord. Depuis lors, plusieurs négociations de paix n'ont abouti à rien.