Les idées de Bauhaus n'ont pas laissé de marbre la Rhénanie-du-Nord-Westphalie. La région regorge de traces et de témoignages du mouvement. Cette année, vous pourrez profiter de quarante représentations et projets, tous motivés par un seul et même slogan "Die Welt neu denken". "Comment vivons-nous dans une société démocratique et industrielle, et comment donnerons-nous une forme à notre futur", telles sont les deux questions centrales. L'accent est donc mis sur l'interaction entre Bauhaus d'un côté et la politique et la communauté de l'autre.

Cinq lieux de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie entretiennent un lien particulier avec le Bauhaus : Krefeld, Essen, Hagen, Alfeld et Celle.

Krefeld, Essen et Hagen fêteront tous les trois le jubilé, sous la dénomination "Dreiklang im westen" (la triade de l'ouest). En effet, c'est grâce au Bauhaus que ces trois villes sont si étroitement unies. En 1902, le collectionneur d'objets d'art Karl Ernst Osthaus a fondé le Musée Folkwang à Hagen. Il entretenait beaucoup de contacts avec Walter Gropius et d'autres membres du mouvement. Grâce à ses contacts, Osthaus aida notamment Gropius à arranger sa transition vers Weimar où il entama le mouvement Bauhaus en 1919.

Après le décès de Osthaus, la ville d'Essen acheta sa collection d'objets d'art. Pour le moment, le Musée Folkwang désormais situé à Essen fait partie des plus grands musées d'art en Allemagne. La collection design de Osthaus a trouvé sa place à Krefeld. De plus, les écoles textiles et industrielles de Krefeld entretenaient beaucoup de contacts avec des protagonistes de Osthaus. L'architecture des trois villes témoigne de leur histoire commune.

Krefeld - Krefelder Perspektiven

Bien que Krefeld est situé dans le Bassin de la Ruhr et que Bauhaus se trouvait dans l'est de l'Allemagne, les deux entretenaient des liens très étroits. En 1927, 25 membres du mouvement disposaient du titre d'architecte ou de concepteur à Krefeld. C'est remarquable, car bien avant le prise de pouvoir par Hitler et son NSDAP, le Bauhaus était qualifié de "bolchevik", "juif", et "anti-allemand".

L'histoire de cette relation entre Krefeld et Bauhaus est relatée à travers des expositions, des films et des conférences intitulées "Map 2019". A l'occasion du jubilée, le célèbre peintre Thomas Schütte a spécialement construit un structure artistique à l'intérieur duquel il est possible de voir des films, des archives d'époque, des guides et le lien de réciprocité entre la ville et les artistes.

La ville a connu l'un de ses nombreux paroxysmes grâce à Ludwig Mies van der Rohe, dernier directeur de Bauhaus. Il faisait partie des 25 membres installés à Krefeld. Avant son départ pour les États-Unis en 1938, il était très actif à Krefeld. Trois de ses édifices sont encore visibles : Haus Lange, Haus Esters et la fabrique de textile Verseidetag construite en 1930. Il s'agit de la seule usine conçue par van der Rohe.

Le pavillon Thomas Schütte © .

Il a construit les deux villas l'une à côté de l'autre pour les deux directeurs des deux plus grosses usines de tissage de soie de l'époque. Les villas sont actuellement utilisées par les musées d'art de Krefeld pour des expositions d'art moderne. Les deux bâtiments et leurs jardins ont bénéficié d'un ravalement de façade complet à l'occasion du jubilé des cent ans. Actuellement, les deux villas proposent l'exposition "Project Anders Wohnen" (Projet : vivre autrement) : à l'aide de leurs concepts d'habitations et de vie, vingt artistes, architectes et designers internationaux répondent à la question "Comment vivions-nous avant, comment vivons-nous maintenant, et comment vivrons-nous dans le futur ?"

Vous souhaitez admirer l'héritage de Bauhaus à Krefeld d'une manière amusante ? Alors faites une promenade ou un tour le long des édifices de Mies van der Rohe, Erich Holthoff, Hans Vogel, Egon Eiermann, Bernard Pfau et des ateliers de textile oubliés. Vous pouvez suivre l'itinéraire grâce à un guide d'architecture numérique, un guide scientifique ou sur votre smartphone.

Aperçu des événements organisés à l'occasion du Bauhaus à Krefeld: Bauhaus und Industrie in Krefeld

Essen - Essener Aufbruch

Un symposium avait déjà été organisé à Essen le 13 septembre 2018 pour marquer le signal de départ des "100 Jahre Bauhaus im Westen" (Les 100 ans de Bauhaus à l'Ouest). Ce n'est pas étonnant que les festivités aient commencé à Essen. En effet, c'est ici que le Musée Folkwang a été construit. Le mécène Karl Ernst Osthaus a fondé ce musée en 1902 à Hagen, mais après son décès, la ville d'Essen a racheté la collection. Osthaus entretenait des liens étroits avec Walter Gropius et d'autres membres de Bauhaus. Actuellement, le Musée Folkwang d'Essen fait partie des musées d'art les plus célèbres en Allemagne.

Le musée Folkwang à Essen © .

Depuis les années 20 environ, Essen s'est développée en centre artistique de l'Allemagne industrielle de l'Ouest et de l'architecture moderne. La liste d'architectes modernes qui y ont travaillé est longue est impressionnante : Alfred Fischer, Fritz Schupp, Martin Kremmer, Edmund Körner, Mies van der Rohe, Erich Mendelsohn, Peter Behrens...

La plupart de leurs bâtiments ont été conçus dans les années 20. Ces constructions d'avant-guerre ont évidemment subi beaucoup de dégâts pendant la Seconde Guerre mondiale, mais elles sont toujours déterminantes pour l'image de la ville.

Tout comme Krefeld, Essen offre également une visite architecturale de la ville : "Architektur der Moderne in Essen". Tous les bâtiments modernes issus de la période entre 1919 et 1932 sont présents au même titre que les monuments de commémoration dédiés aux architectes et aux artistes de l'époque.

Sur le site d'Essen, vous pourrez voir un aperçu de toutes les festivités qui auront lieu cette année en l'honneur de Bauhaus 100.

Hagen - Hagener Impulse

Karl Ernst Osthaus n'a pas choisi de fonder le Musée Folkwang à Hagen pour rien. Entre 1900 et 1921, Hagen faisait partie du centre le plus important du mouvement de réforme culturelle. Le musée n'est pas sa seule création. Il a également travaillé à la création de la Gartenstadt Hohenhagen (Cité-Jardin HohenHagen), destinée à être une colonie d'artistes. À l'origine, le quartier devait être composé de seize villas, mais le projet ne fut pas achevé en raison du décès de Osthaus en 1921. Henry Van de Belde à lui-même dessiné le plan de Hohenhof, la villa où aurait dû habiter Osthaus.

L'amitié entre Osthaus et Van de Velde est notamment la raison directe qui mena Walter Gropius à s'installer à Weimar. À l'époque, Gropius avait confié à Osthaus son désir de fonder une école avant-gardiste. Ils échangèrent environ 400 lettres et schémas d'idées sur le sujet.

Osthaus a utilisé ses contacts dans la sphère culturelle pour tracer la voie de Gropius vers Weimar. Il a également essayé de convaincre Van de Velde d'accepter Gropius dans sa Weimarer Kunstgewerbeschule. En toute légitimité, on peut dire que les racines du Bauhaus sont à Hagen.

Osthaus est malheureusement décédé très tôt après la fondation de Bauhaus en 1921. Son Musée Folkwang a ensuite déménagé à Essen. Autrefois appelé Musée Folkwang, le musée de Hagen a été rebaptisé Musée Karl Ernst Osthaus. Cette année, la directrice du musée est responsable du vaste programme Bauhaus 100 à Hagen.

Expositions, promenades, excursions, musique, pièces de théâtre, films, soirées de discussion, publications, conférences. À chaque jour sa festivité. De plus, vous verrez sans doute le bus Bauhaus rouler à travers les rues de la ville. En se basant sur des photos et une ligne du temps, les étudiants du collège ont transformé ce remarquable bus violet en une véritable machine à remonter le temps sur l'histoire du mouvement.

Celle

Celle est renommé pour ses 490 maisons en colombage multicolores et est souvent surnommée Juwel an der Aller. Néanmoins, il existe une deuxième raison qui explique pourquoi Celle fait partie des plus belles villes d'Allemagne. Celle est notamment l'un des lieux où la Neues Bauen est née. Ce courant a déposé les premières bases pour de nouveaux mouvements architecturaux comme Bauhaus et Neue Frankfurt.

Otto Haesler (1880-1962) est l'une des figures les plus importantes de la Neues Bauen. Entre 1906 et 1933, il a travaillé à Celle et un bon nombre de ses constructions ont bien été conservées. Son "Glasschule" est l'un des éléments phares du mouvement Bauhaus.

Celle © Axel Hindemith, Wikicommons

Celle présente le travail de Haesler de deux manières différentes : profitez de la visite "Barock trifft Bauhaus" (quand le baroque rencontre Bauhaus) à bord du train "Müller's City Express". Vous aurez l'occasion de voir le Glasschule, les Italienscher Garten, la Direktorenhaus, le musée Haesler et d'autres bâtiments construits par Haesler. Ou optez pour un tour similaire en Segway.

Pour plus d'informations sur Celle et Bauhaus, rendez-vous sur le site de l'office du tourisme de Celle.

Alfeld

En 1911, Walter Gropius et Adolf Meyer élaborent ensemble un projet très ambitieux pour une usine : l'usine Fagus, située dans la ville d'Alfeld en Basse-Saxe (près d'Hanovre). C'est le fabricant de formes de chaussures, Carl Benscheidt, qui leur a confié cette tâche.

Cette usine, la première à disposer de murs en verre, est vue comme le précurseur de l'architecture moderne. Depuis 2011, elle est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, car il s'agit d'"une avancée spectaculaire dans le développement de l'architecture moderne et des projets industriels."

L'Usine Fagus n'a pas seulement l'air élégante, elle a également prouvé son efficacité hors-norme : cent ans plus tard, elle est toujours en activité.

Alfeld, Fagus © Mike Reiss, Wikicommons

En outre, une exposition en l'honneur de l'usine et de Gropius a notamment été installée dans une annexe du bâtiment. Les visiteurs découvrent entre autres l'histoire de l'usine, de Bauhaus et de la mode des chaussures.

Sans surprise, le jubilé des cent ans sera grandement fêté dans l'Usine Fagus. Attendez-vous à des représentations théâtrales, des concerts, des conférences, des films et des visites spéciales.

Rendez-vous sur le site suivant pour obtenir un aperçu complet des festivités.