"Pour assurer la viabilité du groupe pendant la pandémie de coronavirus (...), le directoire a décidé de fermer le Grandhotel Hessischer Hof", a-t-il indiqué dans un communiqué transmis à l'AFP jeudi. "Cette décision est douloureuse", a assuré Donatus Landgraf von Hessen, président du directoire du groupe, cité dans le communiqué. Il a précisé que l'hôtel fermerait "au quatrième trimestre de cette année".

Le Grandhotel Hessischer Hof, véritable institution de la ville, a été fondé dans les années 50.

Décoré dans un style Art déco, il accueille régulièrement banquiers centraux et hommes d'affaires, voyageant dans la capitale financière de l'Allemagne, qui abrite la Banque centrale européenne.

Toutes les prévisions montrent clairement que le secteur des congrès, de l'évènementiel, et les voyages d'affaires, ne se rétabliront qu'à très long terme"

L'établissement appartient à une branche de la maison de Hesse, dynastie aristocratique locale, qui détient également des terres, entreprises de tourisme et des vignes.

L'hôtel est situé en face du centre des congrès de la ville et l'arrêt quasi-total des évènements ces derniers mois a fait chuter drastiquement sa clientèle.

"Toutes les prévisions montrent clairement que le secteur des congrès, de l'évènementiel, et les voyages d'affaires, ne se rétabliront qu'à très long terme", et "qu'il faut compter sur de lourdes pertes dans les deux prochaines années", estime le propriétaire.

63 emplois sont menacés par cette fermeture, sur 350 postes que compte le groupe.

Les secteurs de l'hôtellerie et du tourisme ont été frappés de plein fouet par la pandémie, en raison des restrictions de voyage mises en place partout dans le monde pour lutter contre le Covid-19.

Après un léger rebond de l'activité cet été, la reprise de l'épidémie dans de nombreux pays d'Europe et la multiplication des nouvelles restrictions ces dernières semaines, font craindre une aggravation de la situation.

"Pour assurer la viabilité du groupe pendant la pandémie de coronavirus (...), le directoire a décidé de fermer le Grandhotel Hessischer Hof", a-t-il indiqué dans un communiqué transmis à l'AFP jeudi. "Cette décision est douloureuse", a assuré Donatus Landgraf von Hessen, président du directoire du groupe, cité dans le communiqué. Il a précisé que l'hôtel fermerait "au quatrième trimestre de cette année".Le Grandhotel Hessischer Hof, véritable institution de la ville, a été fondé dans les années 50.Décoré dans un style Art déco, il accueille régulièrement banquiers centraux et hommes d'affaires, voyageant dans la capitale financière de l'Allemagne, qui abrite la Banque centrale européenne.L'établissement appartient à une branche de la maison de Hesse, dynastie aristocratique locale, qui détient également des terres, entreprises de tourisme et des vignes.L'hôtel est situé en face du centre des congrès de la ville et l'arrêt quasi-total des évènements ces derniers mois a fait chuter drastiquement sa clientèle."Toutes les prévisions montrent clairement que le secteur des congrès, de l'évènementiel, et les voyages d'affaires, ne se rétabliront qu'à très long terme", et "qu'il faut compter sur de lourdes pertes dans les deux prochaines années", estime le propriétaire.63 emplois sont menacés par cette fermeture, sur 350 postes que compte le groupe.Les secteurs de l'hôtellerie et du tourisme ont été frappés de plein fouet par la pandémie, en raison des restrictions de voyage mises en place partout dans le monde pour lutter contre le Covid-19.Après un léger rebond de l'activité cet été, la reprise de l'épidémie dans de nombreux pays d'Europe et la multiplication des nouvelles restrictions ces dernières semaines, font craindre une aggravation de la situation.