Après sept années de préparation, le dossier qui vise l'inscription du parc national de la Haute Campine et du domaine Duinengordel au patrimoine mondial de l'Unesco a été finalisé. Les espaces verts adjacents et anciennes mines de charbon de Winterslag, Waterschei et Zwartberg à Gand et Eisden à Malines font également partie de la candidature.

Le dossier a été déposé lundi au siège de l'Unesco, situé à Paris, au nom du gouvernement flamand.

Le parc national est une réserve naturelle de plus de 5.700 hectares de forêts et de landes. La zone s'étend sur les communes de Dilsen-Stokkem, Maasmechelen, Zutendaal, Lanaken, Gand et As.

En 2010, une étude de faisabilité avait démontré que le parc avait toutes ses chances d'être classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Il a dès lors été placé sur une liste à titre indicatif. Le Comité du patrimoine mondial doit maintenant se prononcer sur la possibilité de cette reconnaissance.

Après sept années de préparation, le dossier qui vise l'inscription du parc national de la Haute Campine et du domaine Duinengordel au patrimoine mondial de l'Unesco a été finalisé. Les espaces verts adjacents et anciennes mines de charbon de Winterslag, Waterschei et Zwartberg à Gand et Eisden à Malines font également partie de la candidature. Le dossier a été déposé lundi au siège de l'Unesco, situé à Paris, au nom du gouvernement flamand. Le parc national est une réserve naturelle de plus de 5.700 hectares de forêts et de landes. La zone s'étend sur les communes de Dilsen-Stokkem, Maasmechelen, Zutendaal, Lanaken, Gand et As. En 2010, une étude de faisabilité avait démontré que le parc avait toutes ses chances d'être classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Il a dès lors été placé sur une liste à titre indicatif. Le Comité du patrimoine mondial doit maintenant se prononcer sur la possibilité de cette reconnaissance.