Aujourd'hui, la planète quasi entière est équipée de smartphone. Et donc d'un appareil photo et de réseaux sociaux à portée de main. Dès lors, la quête de la photo parfaite est lancée, celle qui génèrera le plus de réactions, de lige. En somme : de succès. Il y a certes les influenceurs dont c'est l'activité principale, et qui prennent des clichés à couper le souffler, et de préférence inédit. Avec les risques que cela comporte. Mais ce Graal, dépasse désormais la petite communauté des influenceurs.

. © Getty Museum
Aux Philippines © Art in Island

Les les musées du selfie qui apparaissent dans les différentes régions du monde, permettent aux passionnées d'Instagram de faire le cliché le plus acidulé et explosif, et ce, sans risque prendre. Ce sera ainsi le cas cet automne, au Smile Safarin, musée pop-up qui ouvrira ses portes à Bruxelles. Trente salles décorées par des artistes et des designers seront dévolues à un voyage de découverte inoubliable. Selon les organisateurs, le visiteur sera complètement immergé dans des illusions d'optique, des palmiers roses, des arcs-en-ciel et bien d'autres folies visuelles et hautement instagrammables.

Ce phénomène est surtout présent aux États-Unis : San Francisco, Las Vegas et New York, entre autres, ont déjà des musées Instagram, les plus célèbres étant le Museum of Ice Cream à San Francisco et The Color Factory à New York.

Museum des Selfies, de Glendale, en Californie © AFP
Ice Cream Museum © Getty Museum

Plus près de chez nous se trouvent le Super Candymuseum à Cologne, le Museum of Sweets & Selfies en Hongrie et la Selfie Factory à Londres. Le musée WONDR ouvrira quant à lui ses portes à Amsterdam en septembre.

Le Smile Safari sera ouvert à partir du 2 octobre. Les billets sont déjà en vente sur le site : 21,10 euros pour les adultes, et 17,10 euros pour le moins de 16 ans. Se fondre dans Instagram a un coût.

. © Getty Museum

Smile Safari, Tour et Taxis, Havenlaan 86 C, à 1000 Bruxelles. smilesafari.be