Comme le conte Géo.fr, des fleurs sauvages dorées s'étendant par milliers à perte de vue qui fournissent un magnifique spectacle qui vient d'apparaître au sein de l'Antelope Valley California Poppy Reserve, une réserve naturelle située près de Lancaster en Californie. De nombreux Américains bravent d'ailleurs le confinement et la fermeture de la réserve pour contempler le spectacle.

View this post on Instagram

photo roll finds

A post shared by kcorridan (@kcorridan) on

Comme le nom de la réserve le suggère, la majorité des fleurs observées proviennent de pavots de Californie (en anglais "California Poppy"). Mais l'endroit présente bien d'autres espèces végétales y compris d'autres pavots, des lupins ou encore des myosotis qui créent durant la floraison des mosaïques de couleurs à travers le paysage.

Cette floraison, nommée "super bloom" en anglais, n'est pas inhabituelle et se produit même régulièrement. L'année dernière, ce sont les collines du désert d'Anza-Borrego situé dans le sud de l'état qui s'étaient recouvertes de milliers de fleurs sauvages, jusqu'à provoquer un afflux chaotique de visiteurs. Cette année, les spécialistes doutaient de l'apparition de ce "super bloom" à cause de la sécheresse dont a été victime la Californie depuis décembre dernier.

Malheureusement, avec la chaleur de ces derniers jours en Californie, les fleurs ont déjà commencé à disparaître.

Comme le conte Géo.fr, des fleurs sauvages dorées s'étendant par milliers à perte de vue qui fournissent un magnifique spectacle qui vient d'apparaître au sein de l'Antelope Valley California Poppy Reserve, une réserve naturelle située près de Lancaster en Californie. De nombreux Américains bravent d'ailleurs le confinement et la fermeture de la réserve pour contempler le spectacle. Comme le nom de la réserve le suggère, la majorité des fleurs observées proviennent de pavots de Californie (en anglais "California Poppy"). Mais l'endroit présente bien d'autres espèces végétales y compris d'autres pavots, des lupins ou encore des myosotis qui créent durant la floraison des mosaïques de couleurs à travers le paysage.Cette floraison, nommée "super bloom" en anglais, n'est pas inhabituelle et se produit même régulièrement. L'année dernière, ce sont les collines du désert d'Anza-Borrego situé dans le sud de l'état qui s'étaient recouvertes de milliers de fleurs sauvages, jusqu'à provoquer un afflux chaotique de visiteurs. Cette année, les spécialistes doutaient de l'apparition de ce "super bloom" à cause de la sécheresse dont a été victime la Californie depuis décembre dernier.Malheureusement, avec la chaleur de ces derniers jours en Californie, les fleurs ont déjà commencé à disparaître.