Deux vols charter en provenance de Séoul et de Tokyo ont atterri jeudi, amenant plus de 400 touristes sud-coréens et japonais entièrement vaccinés dans la station balnéaire de Nha Trang (sud), réputée pour ses plages, ses golfs, ses sites de plongée et ses hôtels de luxe.

Le Vietnam, qui cherche désespérément à relancer son économie ravagée par des mois de confinements, va par ailleurs rouvrir le 20 novembre l'île touristique de Phu Quoc aux visiteurs étrangers. Pour entrer au Vietnam, il est nécessaire de présenter un certificat de vaccination et un test négatif au Covid-19 réalisé avant le départ.

Le pays communiste avait largement réussi à contenir la propagation du virus au début de la pandémie, mais l'apparition au printemps du variant Delta, plus contagieux, a changé la donne. Depuis, le Vietnam a recensé environ 23.000 morts et plus d'un million de contaminations.

A ce stade, seuls 32% des habitants sont entièrement vaccinés.

Deux vols charter en provenance de Séoul et de Tokyo ont atterri jeudi, amenant plus de 400 touristes sud-coréens et japonais entièrement vaccinés dans la station balnéaire de Nha Trang (sud), réputée pour ses plages, ses golfs, ses sites de plongée et ses hôtels de luxe.Le Vietnam, qui cherche désespérément à relancer son économie ravagée par des mois de confinements, va par ailleurs rouvrir le 20 novembre l'île touristique de Phu Quoc aux visiteurs étrangers. Pour entrer au Vietnam, il est nécessaire de présenter un certificat de vaccination et un test négatif au Covid-19 réalisé avant le départ.Le pays communiste avait largement réussi à contenir la propagation du virus au début de la pandémie, mais l'apparition au printemps du variant Delta, plus contagieux, a changé la donne. Depuis, le Vietnam a recensé environ 23.000 morts et plus d'un million de contaminations.A ce stade, seuls 32% des habitants sont entièrement vaccinés.