En moyenne, dans l'UE, 73,3% des voyages (loisirs et professionnels) des citoyens se font à l'intérieur des frontières nationales, tandis que la proportion est plus qu'inversée dans le Plat pays, avec 80% des voyages à dimension internationale, ressort-il des chiffres 2017 de l'Office statistique européen Eurostat publiés jeudi.

Cette année-là, les Européens ont effectué 1,3 milliard de voyages d'une durée moyenne de 5,1 nuitées. Ces voyages touristiques étaient en hausse de 4% par rapport à l'année précédente.

Dans le détail, 73% de ceux-ci ont eu lieu au sein même des frontières nationales du voyageur pour 27% à l'étranger. Mais là encore, une large majorité (21 des 27%) ont voyagé "chez eux", puisqu'ils se sont rendus dans un autre pays de l'Union européenne.

Les résidents roumains (94% des voyages à l'intérieur du pays), espagnols (91%), portugais (89%) et grecs (88%) ont largement préféré leur pays aux autres contrées. Tandis que les Luxembourgeois (98%) et les Belges (80%) ont très souvent opté pour des destinations étrangères.

En matière de durée du séjour, les résidents grecs (9,9 nuitées), ceux du Luxembourg (7,1 nuitées), de Belgique et des Pays-Bas (6,5) se sont accordés de plus longues escapades que la moyenne des résidents de l'Union.

Enfin, le moyen de transport le plus couramment utilisé par les voyageurs européens est resté le véhicule privé ou loué (64%), majoritairement des voitures, suivi de l'avion (17%), du train (11%), de l'autocar (6%) et du bateau (2%). En Belgique, le train a eu moins de succès (6,6%), mais l'avion bien plus (33,3%) que la moyenne dans l'UE.