Dans l'Union européenne, seule la Lettonie a connu une meilleure croissance du nombre de nuitées des non-résidents l'année dernière (+10,1%). Ces estimations comprennent les nuitées passées pour des séjours d'affaires ou de loisirs.

En 2018, 40,8 millions de nuitées ont été passées dans des établissements d'hébergement touristique situés en Belgique, ce qui constitue une croissance de 5,4% par rapport à l'année précédente (croissance européenne de 2,2%). Cette progression est due à la forte augmentation des nuitées effectuées par des non-résidents (+8,9%), la croissance des nuitées passées par les résidents étant identique à la croissance moyenne européenne des nuitées "domestiques" (+2,3%).

En 2018, 20,3 millions de nuitées ont ainsi été passées par des non-résidents en Belgique et 20,5 millions par des résidents.

Au niveau européen, 3,1 milliards de nuitées ont été passées dans des établissements touristiques. L'Espagne a été le pays le plus visité avec 467 millions de nuitées, devant la France (443,5 millions) et l'Italie (428,7 millions). Les plus fortes hausses ont été enregistrées en Lettonie (+8,3%), en Lituanie (+7,7%) et à Malte (+6,5%). En revanche, des baisses ont été observées au Luxembourg (-4,3%), en Irlande (-1,5%) et en Espagne (-0,9%).