Protubérance vouée à devenir une attraction touristique, "Trollpikken" --"le pénis du troll" selon la traduction la plus sage possible-- a été sectionné: des promeneurs ont retrouvé la masse rocheuse gisant au pied de la paroi sur laquelle il se dressait jusqu'alors, dans le sud-ouest de la Norvège.

© Belga

Des traces de forage dans la roche montrent que la formation géologique a été victime d'un acte de vandalisme délibéré. La police a ouvert une enquête.

Pour recoller les morceaux, un entrepreneur local a lancé une collecte sur un site de financement participatif. Près d'un millier de généreux donateurs avaient répondu lundi matin à l'appel "Le pénis du troll doit être redressé", permettant de rassembler plus de 160.000 couronnes (environ 17.000 euros).