The Whale ouvrira ses portes en 2022 sur l'île norvégienne d'Andøya.Ce lieu se veut comme une ode à la baleine et mélange musée d'art et de sciences naturelles, mais aussi centre de recherches. Andøya est l'un des meilleurs endroits au monde pour observer les baleines. Nulle part ailleurs, il n'y a autant d'espèces de baleines qu'ici. De plus, c'est le seul endroit au monde où l'on peut apercevoir des baleines sous la lumière des aurores boréales ou sous le soleil de minuit.

Caché dans un décors sauvage

© MIR

Le nouveau musée, conçu par le bureau d'architectes danois Dorte Mandrup, ressemble à une baleine et grâce à sa forme ondulée et à l'utilisation de couleurs et de matériaux naturels, il s'intègre parfaitement dans le paysage accidenté qui l'entoure.

© MIR

Le toit, qui suit la forme des vagues et sur lequel on peut marcher, est recouvert de pierres de sorte qu'il forme un tout naturel avec le paysage rocheux qui l'entoure.

© MIR

L'endroit est fait de sommets montagneux qui plongent dans des marais. Selon l'architecte, il semble qu'un géant ait soulevé une partie de la croûte terrestre pour créer une grotte sous celle-ci. A travers les grandes baies vitrées de The Whale, vous avez une vue magnifique sur l'océan et l'archipel des Vesteralen dont fait partie Andøya.

Dans The Whale, il y aura des espaces d'exposition, un café, un magasin et des bureaux où l'on effectuera des recherches sur les baleines. A l'extérieur comme à l'intérieur, la baleine est partout. Vous apprendrez tout sur les différentes espèces de baleines dans le lieu même où on peut les voir s'ébattre en vrai.

© Getty

Le lieu proposera également des expositions de peintures et de sculptures d'artistes locaux et internationaux. Il y aura également des conférences, des événements culturels et d'autres activités.

L'objectif de l'ensemble du projet est d'accroître la connaissance et la compréhension des baleines afin que davantage d'efforts soient faits pour les protéger.

© Getty

L'île est traversée d'une route panoramique, Andøya Scenic Route, longue de 58 kilomètres et qui longe la côte. De temps en temps, vous passerez devant un petit village de pêcheurs, mais plus loin, vous traverserez un paysage sauvage où les aigles à queue blanche, les macareux moines, les guillemots, les pingouins et les mouettes se sentent à l'aise.

© getty
© getty