Mme Bachelot, revenue lundi au ministère de la Culture après son hospitalisation pour cause de Covid-19, a été saluée par des applaudissements quand elle a pris la parole. Elle a remercié "pour les très nombreux témoignages de soutien".

Les dons et promesses de dons s'élèvent à 833 millions d'euros et "certains pensent qu'il y trop d'argent, qu'il faut déjà penser à l'utilisation ultérieure" tandis que "d'autres pensent qu'il n'y en aura pas assez", a observé la ministre. Avant d'ajouter qu'"à l'heure actuelle, les sommes ainsi récoltées nous permettent d'envisager tranquillement ce chantier".

"Je peux vous dire qu'en 2024 la cathédrale Notre-Dame de Paris sera réouverte", a déclaré Roselyne Bachelot, qui doit se rendre jeudi sur le chantier avec le président Emmanuel Macron, deux ans jour pour jour après l"incendie qui a partiellement ravagé l'édifice.

Le président de la République a demandé une reconstruction de la cathédrale en cinq ans. Le président de l'Établissement public, le général Jean-Louis Georgelin, a répété que la cathédrale rouvrira effectivement en 2024 et qu'un Te deum y sera célébré le 16 avril de cette année-là. Mais les travaux du chantier ne seront pas tous achevés à cette échéance.

Mme Bachelot, revenue lundi au ministère de la Culture après son hospitalisation pour cause de Covid-19, a été saluée par des applaudissements quand elle a pris la parole. Elle a remercié "pour les très nombreux témoignages de soutien". Les dons et promesses de dons s'élèvent à 833 millions d'euros et "certains pensent qu'il y trop d'argent, qu'il faut déjà penser à l'utilisation ultérieure" tandis que "d'autres pensent qu'il n'y en aura pas assez", a observé la ministre. Avant d'ajouter qu'"à l'heure actuelle, les sommes ainsi récoltées nous permettent d'envisager tranquillement ce chantier". "Je peux vous dire qu'en 2024 la cathédrale Notre-Dame de Paris sera réouverte", a déclaré Roselyne Bachelot, qui doit se rendre jeudi sur le chantier avec le président Emmanuel Macron, deux ans jour pour jour après l"incendie qui a partiellement ravagé l'édifice. Le président de la République a demandé une reconstruction de la cathédrale en cinq ans. Le président de l'Établissement public, le général Jean-Louis Georgelin, a répété que la cathédrale rouvrira effectivement en 2024 et qu'un Te deum y sera célébré le 16 avril de cette année-là. Mais les travaux du chantier ne seront pas tous achevés à cette échéance.