" Nous n'avons rien changé. Il nous a suffi de retirer la patine présente depuis des décennies. Cette beauté, auparavant cachée, se dévoile désormais ", explique Alvaro Maggini, directeur artistique de Panerai, à propos du magasin historique - situé sur la place San Giovanni, à Florence - nouvellement repensé. Au rez-de-chaussée, des vitrines composées de verre et de bronze, matériaux emblématiques de la maison florentine, rappellent l'univers marin définitivement indissociable de celui de l'enseigne depuis la première commande passée, en 1936, par la Marine Militaire Italienne. Elles accueillent les pièces iconiques de Panerai : Radiomir, Luminor et, plus récemment, Submersible ainsi que Luminor Due. À l'étage, au centre du musée, les visiteurs sont accueillis par Giuseppe Panerai, lui-même, entouré de meubles d'origine et de documents d'archives. " Le mannequin de cire est l'oeuvre du musée Grévin ", continue Alvaro Maggini. Aussi, la boutique phare influencera la conception des autres. D'après qui ? Jean-Marc Pontroué, directeur général de l'entreprise dont la signature complète... le passeport Panerai ! Les premiers exemplaires ont été distribués aux clients qui pouvaient le faire cacheter sur les lieux. Les afficionados de la marque pourront le compléter en collectant également le cachet du ketch bermudien Eilean et celui de la manufacture suisse de Neufchâtel.

© ©