Cette année, pour partir à l'étranger, il vous sera évidemment demandé de ne pas être porteur du covid-19.

Si vous n'avez pas reçu les deux injections de vaccin, il faudra soit prouver que vous êtes remis après une contamination, et ce grâce à un certificat de rétablissement (qui prouve une guérison du Covid-19 depuis au moins 11 jours après un dépistage positif et est valable 180 jours à compter de la date de réalisation du test).

Soit prouver que vous êtes négatif au Covid via un test PCR à glisser dans vos bagages pour pouvoir quitter le pays.

Par souci d'égalité, et de ne pas grever le budget personnel et familial, le gouvernement belge s'est engagé à proposer deux tests gratuits. Pourront profiter de cette gratuité les personnes qui n'auront reçu que leur première dose. Mais aussi celles qui n'auront pas atteint, au moment de leur départ, les deux semaines minimum exigées après injection de la seconde dose, pour être reconnu comme vacciné à 100 %. Il semble que les personnes qui ont refusé de se faire vacciner ne pourront en bénéficier.

Comment s'y prendre

Tous les résidents belges répondant à ces critères, pourront demander ces deux tests PCR gratuits. Il faudra pour cela se rendre à partir du 28 juin, sur le site masante.belgique.be, et demander jusqu'à deux codes d'activation. Le rendez-vous pour un prélèvement devra être pris dans les dix jours maximum.

Une fois sur masante.belgique.be, vous devrez vous identifier via un lecteur de carte d'identité ou l'application itsme. S'affichera alors un bouton pour envoyer une demande de code. Celui-ci comportant 16 chiffres devrait alors s'afficher, mais aussi être envoyé par SMS ou email. Au moment de la prise de rendez-vous (via le site MaSanté également) vous devrez mentionner ce code.

Les résultats de ce test PCR seront disponibles sur le site. Une attestation pourra être imprimée, à conserver pour votre voyage. Il semblerait qu'elle puisse être directement intégrée au certificat européen disponible depuis le 16 juin dernier en Belgique, utilisable dans toute l'Europe à partir du 1er juillet.

Selon Karine Moykens, responsable du Testing&Tracing en Belgique, interrogée par nos confrères du Soir : le système sera "prêt techniquement la semaine prochaine, mais nous avons encore des détails à régler (...) On se fixe un lancement au 1er juillet, mais, évidemment, si on peut le faire un peu plus tôt pour que des rendez-vous puissent être pris déjà pour la date du 1er juillet, on le fera."

Pour un départ aux premiers jours de juillet, pas sûr de pouvoir profiter de cette gratuité. Si vous partez dès fin juin, la certitude de ne pas pouvoir en profiter est entière. Les demandes devant affluer, n'hésitez pas aussi à prévoir 36h pour l'obtention des résultats, plutôt que les 24h habituelles.

Quid du test antigénique?

La fenêtre de tir est donc réduite pour bénéficier de ces deux tests PCR gratuitement, mais, notez que certaines destinations très prisées des Belges acceptent aussi les tests antigéniques rapides pour entrer sur leur territoire.

Ainsi, la France, l'Espagne, l'Italie, le Luxembourg, la Croatie ou encore la Turquie, acceptent les tests antigéniques négatifs, entre 48h et 72h selon les destinations. Pour s'en assurer, un passage sur le site des Affaires étrangères est recommandé. Ces tests coûtent un petit peu moins cher et ont l'avantage de livrer leur résultat en 30 minutes. Donc peut être réalisé le jour même du départ. Mieux vaut toutefois se renseigner et prendre rendez-vous la veille pour éviter les mauvaises surprises.

Mais attention, les tests antigéniques actuellement vendus en pharmacie (autotests) n'autorisent pas à voyager, puisqu'il est nécessaire d'avoir en sa possession un document officiel, permettant de franchir la frontière des pays autorisant ce moyen de test.

Pour réaliser un test antigénique conforme, vous devrez donc contacter un laboratoire privé ou hospitalier, qui pourront vous fournir une attestation validant ce test, et vous permettant de voyager .Un centre pratiquant ce type de tests rapides à également été installé à Brussels Airport. Son coût s'y élève à 47 euros. À noter que le prix n'est pas encore réglementé, il pourra varier en fonction de l'urgence. A partir du 1er juillet, son coût sera fixé à 120 euros maximum.

Il n'est pas possible de faire ce type de chez son médecin généraliste, ni chez votre pharmacien. Ces derniers devraient en revanche y être habilités après le 12 juillet. Pour permettre de désengorger les centres de testing.

Cette année, pour partir à l'étranger, il vous sera évidemment demandé de ne pas être porteur du covid-19. Si vous n'avez pas reçu les deux injections de vaccin, il faudra soit prouver que vous êtes remis après une contamination, et ce grâce à un certificat de rétablissement (qui prouve une guérison du Covid-19 depuis au moins 11 jours après un dépistage positif et est valable 180 jours à compter de la date de réalisation du test).Soit prouver que vous êtes négatif au Covid via un test PCR à glisser dans vos bagages pour pouvoir quitter le pays. Par souci d'égalité, et de ne pas grever le budget personnel et familial, le gouvernement belge s'est engagé à proposer deux tests gratuits. Pourront profiter de cette gratuité les personnes qui n'auront reçu que leur première dose. Mais aussi celles qui n'auront pas atteint, au moment de leur départ, les deux semaines minimum exigées après injection de la seconde dose, pour être reconnu comme vacciné à 100 %. Il semble que les personnes qui ont refusé de se faire vacciner ne pourront en bénéficier.Tous les résidents belges répondant à ces critères, pourront demander ces deux tests PCR gratuits. Il faudra pour cela se rendre à partir du 28 juin, sur le site masante.belgique.be, et demander jusqu'à deux codes d'activation. Le rendez-vous pour un prélèvement devra être pris dans les dix jours maximum.Une fois sur masante.belgique.be, vous devrez vous identifier via un lecteur de carte d'identité ou l'application itsme. S'affichera alors un bouton pour envoyer une demande de code. Celui-ci comportant 16 chiffres devrait alors s'afficher, mais aussi être envoyé par SMS ou email. Au moment de la prise de rendez-vous (via le site MaSanté également) vous devrez mentionner ce code. Les résultats de ce test PCR seront disponibles sur le site. Une attestation pourra être imprimée, à conserver pour votre voyage. Il semblerait qu'elle puisse être directement intégrée au certificat européen disponible depuis le 16 juin dernier en Belgique, utilisable dans toute l'Europe à partir du 1er juillet.Selon Karine Moykens, responsable du Testing&Tracing en Belgique, interrogée par nos confrères du Soir : le système sera "prêt techniquement la semaine prochaine, mais nous avons encore des détails à régler (...) On se fixe un lancement au 1er juillet, mais, évidemment, si on peut le faire un peu plus tôt pour que des rendez-vous puissent être pris déjà pour la date du 1er juillet, on le fera." Pour un départ aux premiers jours de juillet, pas sûr de pouvoir profiter de cette gratuité. Si vous partez dès fin juin, la certitude de ne pas pouvoir en profiter est entière. Les demandes devant affluer, n'hésitez pas aussi à prévoir 36h pour l'obtention des résultats, plutôt que les 24h habituelles. La fenêtre de tir est donc réduite pour bénéficier de ces deux tests PCR gratuitement, mais, notez que certaines destinations très prisées des Belges acceptent aussi les tests antigéniques rapides pour entrer sur leur territoire.Ainsi, la France, l'Espagne, l'Italie, le Luxembourg, la Croatie ou encore la Turquie, acceptent les tests antigéniques négatifs, entre 48h et 72h selon les destinations. Pour s'en assurer, un passage sur le site des Affaires étrangères est recommandé. Ces tests coûtent un petit peu moins cher et ont l'avantage de livrer leur résultat en 30 minutes. Donc peut être réalisé le jour même du départ. Mieux vaut toutefois se renseigner et prendre rendez-vous la veille pour éviter les mauvaises surprises.Mais attention, les tests antigéniques actuellement vendus en pharmacie (autotests) n'autorisent pas à voyager, puisqu'il est nécessaire d'avoir en sa possession un document officiel, permettant de franchir la frontière des pays autorisant ce moyen de test. Pour réaliser un test antigénique conforme, vous devrez donc contacter un laboratoire privé ou hospitalier, qui pourront vous fournir une attestation validant ce test, et vous permettant de voyager .Un centre pratiquant ce type de tests rapides à également été installé à Brussels Airport. Son coût s'y élève à 47 euros. À noter que le prix n'est pas encore réglementé, il pourra varier en fonction de l'urgence. A partir du 1er juillet, son coût sera fixé à 120 euros maximum.Il n'est pas possible de faire ce type de chez son médecin généraliste, ni chez votre pharmacien. Ces derniers devraient en revanche y être habilités après le 12 juillet. Pour permettre de désengorger les centres de testing.