La cité bariolée

Le portail Easy Voyage a tenté de répertorier (subjectivement) les lieux où se trouvent les plus jolies rues et ruelles de la planète. Il y a quelques évidences, comme les Champs-Elysées parisiens, la vertigineuse Lombard Street de San Francisco ou l'entièreté de Chefchaouen au Maroc. Et puis il y a... nos coups de coeur, à commence...

Le portail Easy Voyage a tenté de répertorier (subjectivement) les lieux où se trouvent les plus jolies rues et ruelles de la planète. Il y a quelques évidences, comme les Champs-Elysées parisiens, la vertigineuse Lombard Street de San Francisco ou l'entièreté de Chefchaouen au Maroc. Et puis il y a... nos coups de coeur, à commencer par la promenade qui nous emmène à Buenos Aires, dans le tourbillon de couleurs du quartier de Boca dont les mantras sont "café", "pizza" et "danse". Même si on y pleure encore la disparition du dieu Maradona, c'est toujours entre deux moments de joie... On s'incline aussi face à l'insolite oeuvre d'art déployée par Cuzco. Surnommée la "mer de toits", celle-ci couvre les différents quartiers de la capitale péruvienne pour former une sorte de plafond de tuiles d'où émergent quelques clochers. Une marée rouge qui semble s'étendre à perte de vue, sous laquelle environ 300.000 âmes vivent dans de belles maisons coloniales espagnoles, entourées d'imposantes murailles incas qui ont miraculeusement traversé les siècles. Un tableau urbain à l'aura quasi sacrée et qui n'est jamais aussi beau que lorsqu'il est baigné du soleil andin... Autre voie à suivre: la route de Tateyama Kurobe, au nord des Alpes nipponnes. Elle épouse notamment le mont Tate (l'une des trois montagnes sacrées du Japon), traverse les reliefs grandioses du parc national de Chubu Sangaku et caresse les plus grandes cascades du pays. Au printemps, la route permet de passer par le saisissant mur de glace de Yuki-no-Otani, creusé par des bulldozers afin de dégager la neige hivernale et dont les parois blanches peuvent alors atteindre 20 mètres de hauteur.