Quel est le plus bel arbre d'Europe ?

Cette année, quatorze arbres concourent pour être élus le plus bel arbre d'Europe. Les principaux critères sont l'histoire derrière l'arbre et le rôle qu'il joue dans la vie des gens. Un arbre belge est dans les finalistes.

L'Association pour le partenariat environnemental organise l'élection du plus bel arbre d'Europe pour la onzième fois. Cette élection ne porte pas sur la taille, la grandeur ou l'âge de l'arbre ni sur sa beauté, mais sur les histoires qui se cachent derrière les arbres et le rôle qu'ils ont joué dans la vie des habitants du quartier. L'objectif est de mettre en valeur la richesse culturelle et naturelle des arbres. Voici les quatorze finalistes et il est possible de voter jusqu'à la fin février.

Quel est le plus bel arbre d'Europe ?
© DR

Le survivant aux quatre troncs d'Ypres en Belgique © Stad Ieper

Ce châtaignier a 160 ans. La ville a été totalement détruite lors de la Première Guerre mondiale, mais la souche de ce châtaignier y a survécu. De sa base, quatre nouveaux troncs latéraux ont surgi spontanément. Ils ont également résisté quand presque tous les arbres furent coupés comme bois de chauffage. Ainsi, l'arbre à quatre troncs est devenu l'unique survivant de l'Ypres d'avant-guerre.

Le vieux mûrier à Veliki Preslav en Bulgarie © HuntOnPhotosStudio

Ce mûrier blanc d'environ 450 ans se trouve dans un parc où, au fil du temps, de nombreuses générations se sont assises sur des bancs près de l'arbre pour se raconter des histoires.

Le plus ancien habitant de Medulin - L'arbre aux chocolats en Croatie © Igor Zirojevic

Le micocoulier aussi appelé arbre aux feuilles d'ortie a 115 ans. Il est presque le centre du village de Medulin en Istrie. Sur la place de la ville où se dresse l'arbre, les habitants font la fête, organisent des marchés, des fêtes d'été et des manifestations traditionnelles, et les enfants jouent.

Le pommier du pub Lidmans en République tchèque © Marek Olbrzymek

C'est un pommier de 70 ans. Il se trouve dans le jardin du pub Lidman à Machovská Lhota, un village niché au milieu des magnifiques montagnes. Cet arbre a joué un rôle central dans la vie des habitants de la région pendant des décennies.

La Pouplie en France © Emmanuel_Boitier

Ce massif peuplier noir âgé de deux ou trois siècles est situé à Boult-sur-Suippe en Champagne. Cet arbre d'une circonférence de près de dix mètres est très cher aux coeurs des habitants. On dit que l'arbre est l'incarnation d'une nymphe fille du soleil qui pleure son frère décédé. La Pouplie fut aussi protectrice pour les soldats de la Grande Guerre qui guettaient l'ennemi depuis ses hauteurs.

L'arbre de Judée sur la colline de l'église de Mélykut en Hongrie © Tamás Kovács

Cet arbre de Judée de 250 ans se trouve à Mélykut. Des moines franciscains ont planté cet arbre en 1750 à côté de l'église. Dans les jardins des habitants du village se trouvent partout des semis de cet arbre qui fleurit abondamment au printemps.

Le platane de Curinga en Italie © Antonio Bretti

Cet arbre d'environ mille ans se situe en Calabre. Cet ancien platane, probablement planté par des moines, semble veiller sur la mer Tyrrhénienne. Le tronc de l'arbre est creux et on peut y pénétrer par une ouverture de trois mètres de large.

L'Arbre-Mère centenaire aux Pays-Bas © Egon Zitter

L'Arbre-Mère de la place du marché, un tilleul à l'apparence particulière, fait partie de la vie locale depuis 345 ans. Les disputes se résolvent et les amours naissent sous ses longues branches. Il a même inspiré le peintre Vincent van Gogh.

Le tilleul de Saint Jan Nepomucen en Pologne © Hubert Sobiczewski

Ce tilleul à grandes feuilles d'environ 150 ans se trouve à Dulcza Wielka. Il est exceptionnellement large (25 mètres) et a fourni de l'ombre aux travailleurs des champs pendant de nombreuses années et a probablement été planté en l'honneur de la naissance d'une fille puisque c'est une tradition locale.

Le platane de Rossio au Portugal © João Martins

Ce platane de 182 ans se trouve à Portalegre. Avec une circonférence de sept mètres et même 37 mètres à sa cime, c'est le plus grand arbre d'Espagne et du Portugal. L'arbre est le point de rencontre des habitants du quartier.

L'ancien platane d'Orient de la République du Dagestan en Russie © Mikhail Eremin

Il est agé de 284 ans. Il est symbole de pouvoir et l'un des lieux favoris du peuple du Daghestan et des invités de la République. Il existe plusieurs légendes autour de son origine.

Le Chêne ancien de Drnava en Slovaquie © Martin Babarik

Agé de 700 ans, le chêne se trouve à côté de l'ancienne l'usine sidérurgique qui a coulée dans les années 40 les structures du Pont des Chaînes "Lánchíd" à Budapest. C'est ce qui lui a donné le surnom de "Kis Pest" (petite Pest). Aujourd'hui, l'arbre est un symbole pour le village depuis plusieurs générations.

Le chêne vert millénaire de Lecina en Espagne © Ayuntamiento de Lecina

Il a plus de 1000 ans et est surnommé l'arbre aux sorcières. Selon la légende les sorcières dansaient et festoyaient autour du chêne vert. Mille ans plus tard, c'est ce lien avec les gens qui explique qu'il se trouve toujours à Alto Aragón, village de 13 habitants.

L'Arbre Survivant en Ecosse © Aiden Maccormick Scotland Big Picture

Ce sorbier des oiseaux est âgé de 70 à 100 ans. Autrefois seul arbre accroché à une berge de la vallée de Carrifran, il a aujourd'hui plus d'un demi-million d'autres arbres indigènes écossais pour compagnie. Le sorbier est le symbole de 20 ans d'actions pour faire revivre le coeur sauvage du Sud de l'Écosse.