Un sentier de randonnée de 2 141 kilomètres va relier plusieurs parcs nationaux et autres zones naturelles protégées en Estonie, en Lettonie et en Lituanie. Selon le site Web du Baltic Forest Trail, Le Forest Trail sera achevé au cours de l'été 2021.

Le parcours sera des plus variés puisqu'il passe à travers campagnes, forêts, prairies ou encore des plages. Il emprunte des chemins non bétonnés et longe rivages rocheux, lacs et villes historiques. Le dénivelé ne devrait pas non plus être un problème puisque le point culminant est la colline Suur Munamagi qui s'élève à 381 mètres.

Getty
© Getty

Le sentier commence à Lazdijai, une petite ville de Lituanie près de la frontière avec la Pologne, et se termine à Tallinn, la capitale de l'Estonie. Bien sûr, vous pouvez aussi faire le chemin inverse. Il est aussi possible de morceler le parcours en étapes quotidiennes d'une vingtaine de kilomètres, avec des possibilités de passer la nuit et de transporter vos bagages.

lac Peipus, Getty
lac Peipus © Getty

Si vous voulez faire toute la randonnée, il vous compter entre 102 et 114 jours : 747 kilomètres (36 à 38 jours) en Lituanie, 674 kilomètres (31 à 38 jours) en Lettonie et 720 kilomètres (35 à 38 jours) en Estonie.

Lahemaa, Getty
Lahemaa © Getty

Si le Forest Trail passe par la capitale lettone Riga et la capitale estonienne Tallinn, il ne passe pas par Vilnius, la capitale lituanienne. Mais cet oubli est largement compensé par la visite de Kaunas, la deuxième plus grande ville et ancienne capitale du pays. En outre, Kaunas a été désignée comme l'une des villes créatives de l'Unesco en matière de design en 2015.

Kaunas, Getty
Kaunas © Getty

Le parcours traverse également des parcs nationaux tels que le parc national de Lahemaa, le plus ancien des États baltes. Il est situé sur la côte nord de l'Estonie et constitue l'une des plus importantes zones forestières d'Europe. Outre de vastes forêts, vous trouverez également des marécages, des péninsules et des rivières. De nombreux grands mammifères y vivent, comme l'élan, le sanglier, l'ours, le lynx et le renard.

Le Forest Trail passe aussi par un autre parc national bien connu, notamment des ornithologues, est le parc national Gauja. Un paysage aux formations de sable inhabituelles abrite de magnifiques oiseaux tels que des cigognes noires, des martins-pêcheurs, des aigles et autres hiboux.

Getty
© Getty

Le parcours passe aussi par le plus jeune parc national des États baltes : Alutaguse, dans le nord-est de l'Estonie. C'est une région avec des marais, des forêts, une belle côte et une culture traditionnelle intéressante. On y trouve également des animaux surprenants comme l'écureuil volant, l'ours lourd et l'aigle royal.

Getty
© Getty

Un long tronçon d'une semaine longe le lac Peipus, le quatrième plus grand lac d'Europe, connu pour sa culture d'oignons et ses belles dunes. Pour les randonneurs qui pensent que 2 000 kilomètres ne suffisent pas : le Baltic Forest Trail fera partie de l'itinéraire européen de longue distance E11, qui relie Scheveningen aux Pays-Bas à Tallinn et couvre environ 4 700 kilomètres.

Un sentier de randonnée de 2 141 kilomètres va relier plusieurs parcs nationaux et autres zones naturelles protégées en Estonie, en Lettonie et en Lituanie. Selon le site Web du Baltic Forest Trail, Le Forest Trail sera achevé au cours de l'été 2021. Le parcours sera des plus variés puisqu'il passe à travers campagnes, forêts, prairies ou encore des plages. Il emprunte des chemins non bétonnés et longe rivages rocheux, lacs et villes historiques. Le dénivelé ne devrait pas non plus être un problème puisque le point culminant est la colline Suur Munamagi qui s'élève à 381 mètres.Le sentier commence à Lazdijai, une petite ville de Lituanie près de la frontière avec la Pologne, et se termine à Tallinn, la capitale de l'Estonie. Bien sûr, vous pouvez aussi faire le chemin inverse. Il est aussi possible de morceler le parcours en étapes quotidiennes d'une vingtaine de kilomètres, avec des possibilités de passer la nuit et de transporter vos bagages. Si vous voulez faire toute la randonnée, il vous compter entre 102 et 114 jours : 747 kilomètres (36 à 38 jours) en Lituanie, 674 kilomètres (31 à 38 jours) en Lettonie et 720 kilomètres (35 à 38 jours) en Estonie.Si le Forest Trail passe par la capitale lettone Riga et la capitale estonienne Tallinn, il ne passe pas par Vilnius, la capitale lituanienne. Mais cet oubli est largement compensé par la visite de Kaunas, la deuxième plus grande ville et ancienne capitale du pays. En outre, Kaunas a été désignée comme l'une des villes créatives de l'Unesco en matière de design en 2015.Le parcours traverse également des parcs nationaux tels que le parc national de Lahemaa, le plus ancien des États baltes. Il est situé sur la côte nord de l'Estonie et constitue l'une des plus importantes zones forestières d'Europe. Outre de vastes forêts, vous trouverez également des marécages, des péninsules et des rivières. De nombreux grands mammifères y vivent, comme l'élan, le sanglier, l'ours, le lynx et le renard.Le Forest Trail passe aussi par un autre parc national bien connu, notamment des ornithologues, est le parc national Gauja. Un paysage aux formations de sable inhabituelles abrite de magnifiques oiseaux tels que des cigognes noires, des martins-pêcheurs, des aigles et autres hiboux.Le parcours passe aussi par le plus jeune parc national des États baltes : Alutaguse, dans le nord-est de l'Estonie. C'est une région avec des marais, des forêts, une belle côte et une culture traditionnelle intéressante. On y trouve également des animaux surprenants comme l'écureuil volant, l'ours lourd et l'aigle royal.Un long tronçon d'une semaine longe le lac Peipus, le quatrième plus grand lac d'Europe, connu pour sa culture d'oignons et ses belles dunes. Pour les randonneurs qui pensent que 2 000 kilomètres ne suffisent pas : le Baltic Forest Trail fera partie de l'itinéraire européen de longue distance E11, qui relie Scheveningen aux Pays-Bas à Tallinn et couvre environ 4 700 kilomètres.