C'est le plus petit des pays andins, mais aussi l'un des plus riches au niveau de la biodiversité. Une terre de jungles, de mangroves, de ruines incas, de villages perdus le long des côtes, mais aussi de montagnes volcaniques qui s'en vont très haut vers le ciel. Notre escapade débute justement à travers celles-ci, en compagnie d'un guide - c'est plus que conseillé - qui connaît les cimes comme sa poche. Direction le Cotopaxi, déjà aperçu par le hublot de l'avion. Niché au sein d'un parc national de 40.000 hectares, il s'élève à 5.897 mètres et arbore une fine couche de neige à travers les nuages. Nous nous en approchons d'abord en voiture, avant de déposer le véhicule dans un parking pour mieux s'aventurer, à pieds, parmi des sentiers où l'on croise notamment des cerfs, des lapins sauvages ou des ours. Une excursion aussi longue que déroutante, durant laquelle nous ferons une pause dans un refuge, avant de repartir tutoyer les sommets. La partie glacière est la plus étonnante, et l'on y repère les restes de cendres de la dernière éruption, remontant à 2015 à peine.
...