"Ryanair confirme à nouveau qu'elle a récemment réaffirmé ses plans de développement de trafic avec l'aéroport de Bruxelles-Sud Charleroi, continuant à ajouter de nouveaux avions et de nouvelles destinations à Charleroi. Ryanair ne cesse de développer le trafic et le nombre d'emplois à Charleroi, et n'a aucunement l'intention de déplacer ses opérations à l'aéroport de Zaventem, même si Brussels Airlines, une compagnie aérienne gérée en réalité par Lufthansa, cesse ses opérations", ajoute la compagnie.

"Notre point de vue est le suivant: Brussels Airlines est tout simplement une autre compagnie aérienne à tarif élevé, au coût élevé, à une époque où la plupart des passagers attendent de bas tarifs et une efficacité de service telle que celle fournie par Ryanair à l'aéroport de Bruxelles-Sud Charleroi", conclut la compagnie.

Weekend.be avec Belga

"Ryanair confirme à nouveau qu'elle a récemment réaffirmé ses plans de développement de trafic avec l'aéroport de Bruxelles-Sud Charleroi, continuant à ajouter de nouveaux avions et de nouvelles destinations à Charleroi. Ryanair ne cesse de développer le trafic et le nombre d'emplois à Charleroi, et n'a aucunement l'intention de déplacer ses opérations à l'aéroport de Zaventem, même si Brussels Airlines, une compagnie aérienne gérée en réalité par Lufthansa, cesse ses opérations", ajoute la compagnie. "Notre point de vue est le suivant: Brussels Airlines est tout simplement une autre compagnie aérienne à tarif élevé, au coût élevé, à une époque où la plupart des passagers attendent de bas tarifs et une efficacité de service telle que celle fournie par Ryanair à l'aéroport de Bruxelles-Sud Charleroi", conclut la compagnie.Weekend.be avec Belga