1. Sur les canaux de Hollande, à Leyde

Embarquement immédiat pour un merveilleux parcours à la découverte de l'une des plus jolies villes historiques des Pays-Bas. Après un petit briefing et un rappel des règles essentielles de navigation, vous voilà déjà prêt à prendre les commandes de votre canot électrique. L'itinéraire " classique " emprunte les canaux principaux de Leyde, qui épousent un plan en étoile destiné, à l'époque, à protéger la ville. Il débute près de l'observatoire astronomique universitaire (le plus ancien encore en activité) et du Jardin botanique vieux de quatre siècles. Il se poursuit via l'Oude Vest, le Schouwburg et le musée de Lakenhal. Vous pénétrez ensuite via le majestueux canal de Rapenburg, dans le coeur historique de la ville, où s'admire un véritable défilé de façades anciennes et de terrasses au bord de l'eau. Si vous optez pour un parcours d'au moins trois heures, on vous proposera de poursuivre la balade vers les lacs de Kagerplassen, bordés de moulins et de vieilles fermes. Où, là aussi, le spectacle est garanti : on est tout simplement sur l'une des plus jolies voies navigables du pays.
...

Embarquement immédiat pour un merveilleux parcours à la découverte de l'une des plus jolies villes historiques des Pays-Bas. Après un petit briefing et un rappel des règles essentielles de navigation, vous voilà déjà prêt à prendre les commandes de votre canot électrique. L'itinéraire " classique " emprunte les canaux principaux de Leyde, qui épousent un plan en étoile destiné, à l'époque, à protéger la ville. Il débute près de l'observatoire astronomique universitaire (le plus ancien encore en activité) et du Jardin botanique vieux de quatre siècles. Il se poursuit via l'Oude Vest, le Schouwburg et le musée de Lakenhal. Vous pénétrez ensuite via le majestueux canal de Rapenburg, dans le coeur historique de la ville, où s'admire un véritable défilé de façades anciennes et de terrasses au bord de l'eau. Si vous optez pour un parcours d'au moins trois heures, on vous proposera de poursuivre la balade vers les lacs de Kagerplassen, bordés de moulins et de vieilles fermes. Où, là aussi, le spectacle est garanti : on est tout simplement sur l'une des plus jolies voies navigables du pays. Un paradis ornithologique et l'une des eaux les plus pures d'Europe. Telle est la promesse faite par cette petite aventure nautique au gré des lacs de la magnifique région du Mecklembourg, au nord de l'Allemagne. L'itinéraire débute sur le Fleesensee et permet de naviguer à son rythme, de prendre la direction que l'on souhaite et de s'arrêter où l'on veut. Balades, baignades, pêche ou farniente : tout est possible. En prenant la direction de l'est, on s'en va flotter sur le vaste lac de Müritz, bordé par la petite ville thermale de Waren. A l'ouest, on va vers Plau, qui domine le lac éponyme. Dans le quartier de Karow, on visite le château néoclassique en briques ainsi que l'église avec ses pignons à gradins, véritable point d'intérêt architectural. Plus loin, le Canal Müritz-Elde, qui relie le fleuve Elbe au lac Müritz, suit le cours de l'Elde au rythme d'un parcours tout en méandres sinueux. Si le Lot était déjà navigué dans l'Antiquité, il fallut attendre les premières écluses sous Louis XIV pour le dompter. Mais il ne sera réhabilité, nettoyé et aménagé (en partie) pour la navigation de plaisance qu'à la fin du XXe siècle, notamment du côté de son cours supérieur que l'on peut parcourir à bord d'un bateau sans permis aux allures de petit yacht. Lecture des cartes et mini-leçon de conduite. Puis on découvre un magnifique parcours de 74 km entre vignobles, châteaux, villages perchés et causse escarpé, où la rivière donne le tempo aux sublimes paysages qu'elle traverse. Une navigation parfois sportive car la rivière est restée très sauvage et est ponctuée de passages d'écluses à manoeuvrer à la main. Inutile de dire qu'on apprécie de se retrouver en famille ou en équipe pour appréhender ces petites difficultés. Les récompenses ? Un paysage fantastique, des escales bucoliques au milieu de nulle part pour un pique-nique, une baignade, une sieste au soleil, une partie de pêche ou même une ville comme Cahors à visiter à son rythme. La destination est déjà particulièrement romantique en soi. Mais si on décide de sillonner les canaux gantois sur un petit bateau, la magie est décuplée. D'autant plus qu'on est aux commandes : en pleine ville, une société loue des bateaux à moteur sans permis, électriques - et donc écologiques -, peu bruyants et très faciles à manier. Après un petit explicatif, on nous confie la barre. Dans ce cas-ci, pas d'écluse ni de pont tournant à franchir, juste le plaisir de la navigation tranquille. A bord, des cartes indiquent les plus belles routes à suivre. A chacun de choisir la durée du voyage et l'itinéraire. L'occasion d'admirer au minimum le Gand médiéval depuis l'eau - le Graslei et le Korenlei bordés de splendides édifices historiques, le château des Comtes... -, puis de pousser éventuellement une pointe sur la Lys et vers le célèbre village de Laethem-Saint-Martin. La Bretagne, c'est la mer, ses dures lois, ses embruns puissants mais aussi le doux clapotis des vagues et l'air iodé. Que l'on peut apprécier le temps d'une journée à bord d'un voilier pur jus. Embarquement de la plage de Port-Mer, sur l'An Durzunel, un solide lougre construit en 1984 sur le modèle des bateaux qui naviguaient dans la baie au milieu du XIXe siècle. Sa belle coque noire en chêne massif mesure plus de 6 mètres de longueur. Très vite, Jérôme, marin breton, demande un coup de main pour hisser le foc ou la grand'voile. Qui s'élèvent alors majestueusement vers le ciel à la force des bras. Marin d'eau douce ou navigateur averti, tout le monde est mis à contribution sur les conseils du capitaine. A chacun son tour aussi de prendre la barre. Les beautés cachées de la baie se dévoilent au compte-gouttes : le rocher de Cancale, l'île des Rimains, puis le phare du Herpin qui marque l'entrée de la baie du Mont Saint-Michel... On se laisse bercer par le chuchotement de l'eau et du vent. Puis vient l'heure du pique-nique... sur l'eau. Le capitaine jette l'ancre et déballe les provisions : bourriche d'huîtres, pain complet, tartinade aux fruits de mer, beurre au sel marin et muscadet. Pas de doute, le bonheur est dans la baie de Cancale ! L'itinéraire " Châteaux et Jardins " invite à la quiétude dans l'ouest de la France, sur la Sarthe et la rivière Maine. Une région bucolique finalement peu connue qui, au fil des étapes, révèle ses trésors : villages pittoresques, jardins secrets et châteaux perchés. On s'amarre également face à l'imposante abbaye de Solesmes, au pied du bourg perché de Juigné-sur-Sarthe, en lisière du village plein de caractère de Parcé-sur-Sarthe ou encore à Malicorne, petite ville d'art et d'histoire dominée par sa forteresse médiévale. Plus loin, l'élégant château du Plessis-Bourré, tout en pierre blanche, est à portée de marche. Ensuite, place à une véritable immersion ornithologique à travers les basses vallées angevines classées Natura 2000. Puis, c'est la célèbre douceur de la région : à Ecouflant, on se détend sur le sable et sous les pins du Parc des Sablières. Enfin, Angers et la Loire sont en vue, où l'on s'amarre face au château pour partir à la découverte de cette cité mythique avant de tranquillement rebrousser chemin vers Sablé. Marins d'eau douce désireux de naviguer en mode slow, voici 3 petites escapades belges écologiques et silencieuses, sur bateau électrique sans permis. Sur les canaux des polders Vous êtes ici à quelques encablures de la côte mais cette escapade vous emmènera à la découverte de l'arrière-pays et plus précisément du Westhoek. Au départ de Wulpen, vous naviguerez sur le canal Nieuport-Dunkerque, soit vers Nieuport soit vers Fintele. Sur la Meuse Au départ de Dinant, votre zone de navigation s'étend du barrage de Dinant à celui d'Anseremme. De nombreuses curiosités émaillent le parcours, dont la superbe Croisette du centre-ville, une avenue entièrement rénovée. La Collégiale et la Citadelle offrent un contrepoint ancien majestueux dans ce paysage modernisé. Plus loin, les villas mosanes puis le viaduc Charlemagne et le Pont Saint Jean. Sur le Canal du Centre Au départ de la Cantine des Italiens à Houdeng-Goegnies (photo), vous naviguerez sur la plus ancienne portion du canal du Centre historique, classé au patrimoine de l'Unesco, entre les deux anciens ascenseurs hydrauliques. Une zone très nature où la quiétude est tenace.