Depuis quelques années, et jusque mars dernier et le couperet tourisitique du coronavirus, Airbnb semblait avoir truster le marché de la location de courte durée, souvent citadine. En mai dernier, le gouvernement français annonçait même vouloir lancer sa propre plateforme de location saisonnière, pour concurrencer l'entreprise américaine.

Depuis le 10 juillet, le site 100% français Travel in France compte bien profiter du retour à l'esprit local pour s'imposer sur ce marché sur son propre territoire géographique. Son objectif est de "séduire une partie des 71% de Français qui prévoient de partir en vacances cet été et qui comptent rester en France"

Ce site est en fait une association de 4 start-up de locations d'appartements et de maisons, à savoir GuestReady, HostnFly, NOCNOC et Welkeys, née d'une volonté de "mutualiser les offres et unir les savoir-faire respectifs".

Travel in France propose un panel d'hébergements de plus 3 500 logements à travers 40 villes françaises. L'accent est mis sur "les délais de réponse réduits, une facilité d'accès"Chaque logement a été visité et vérifié par une conciergerie, leménage est lui aussi réalisé par desprofessionnels. Travel in France s'engage à procéder, selon les recommandations des instances sanitaires, à unedésinfection de tous ses logements entre deux voyageurs et met à disposition dulinge de maison désinfecté en blanchisserie de qualité hôtelière. En somme, un nettoyage du logement selon les recommandations des instances sanitaires, un aspect non négligeable en période de crise sanitaire.

La plateforme totalise pour l'année 2019, 6 000 logements gérés, 400 000 voyageurs accueillis et plus de 50 millions d'euros de revenus pour les propriétaires.

Depuis quelques années, et jusque mars dernier et le couperet tourisitique du coronavirus, Airbnb semblait avoir truster le marché de la location de courte durée, souvent citadine. En mai dernier, le gouvernement français annonçait même vouloir lancer sa propre plateforme de location saisonnière, pour concurrencer l'entreprise américaine. Depuis le 10 juillet, le site 100% français Travel in France compte bien profiter du retour à l'esprit local pour s'imposer sur ce marché sur son propre territoire géographique. Son objectif est de "séduire une partie des 71% de Français qui prévoient de partir en vacances cet été et qui comptent rester en France" Ce site est en fait une association de 4 start-up de locations d'appartements et de maisons, à savoir GuestReady, HostnFly, NOCNOC et Welkeys, née d'une volonté de "mutualiser les offres et unir les savoir-faire respectifs".Travel in France propose un panel d'hébergements de plus 3 500 logements à travers 40 villes françaises. L'accent est mis sur "les délais de réponse réduits, une facilité d'accès"Chaque logement a été visité et vérifié par une conciergerie, leménage est lui aussi réalisé par desprofessionnels. Travel in France s'engage à procéder, selon les recommandations des instances sanitaires, à unedésinfection de tous ses logements entre deux voyageurs et met à disposition dulinge de maison désinfecté en blanchisserie de qualité hôtelière. En somme, un nettoyage du logement selon les recommandations des instances sanitaires, un aspect non négligeable en période de crise sanitaire.La plateforme totalise pour l'année 2019, 6 000 logements gérés, 400 000 voyageurs accueillis et plus de 50 millions d'euros de revenus pour les propriétaires.