Des randonneurs ont découvert l'objet dimanche sur un terrain privé proche de la réserve naturelle du Kiekenberg dans la province de la Frise, selon Imke Boerma, porte-parole de Staatsbosbeheer, l'organisation néerlandaise des gardes-forestiers. "Nous savons qu'il a problablement été installé ce week-end car des randonneurs qui marchaient là l'ont trouvé (...). Mais nous ne savons pas comment il est arrivé à cet endroit", a confié Imke Boerma à l'AFP.

Des gardes-forestiers sont allés inspecter l'objet lundi matin et étaient encore à la recherche d'indices sur sa provenance.

Une structure d'apparence similaire avait été découverte à la mi-novembre dans le désert de l'Utah, avant de disparaître quelques jours plus tard.

Deux autres sont apparues quelques jours plus tard en Roumanie et en Californie. Une quatrième a été découverte dimanche sur une plage de l'île de Wight, au sud de l'Angleterre.

Des photos diffusées par les médias néerlandais montrent l'objet retrouvé dans la Frise. Le monolithe à la surface couleur argent se trouve au pied d'une mare recouverte d'une couche de givre.

L'objet découvert aux Pays-Bas n'est pas aussi étincelant que les autres monolithes apparus dans les autres pays mais il est de taille et de forme comparable, estime la télévision régionale Omrop Fryslan.

"Je me suis approché mais il n'y avait rien à remarquer autour du monolithe. C'était comme s'il avait été déposé depuis le ciel", a confié le randonneur Thijs de Jong à Omrop Fryslan.

La télévision régionale soupçonne l'obélisque d'être le fruit d'une opération publicitaire menée par une "association du réveillon de la Saint-Sylvestre", une tradition dont l'objectif est d'attirer l'attention du public néerlandais sur un village ou une association. La région ne compte toutefois pas d'associations de ce type, selon Thijs de Jong cité par Omrop Fryslan. "Personnellement, je pense plutôt à une sorte de collectif d'artistes", a-t-il ajouté.

Ces découvertes sont devenues virales sur les réseaux sociaux, en raison de ressemblances avec les monolithes extraterrestres présents dans le film de science-fiction de Stanley Kubrick, "2001, l'Odyssée de l'espace".

Un collectif appelé The Most Famous Artist et basé au Nouveau Mexique a revendiqué la paternité du monolithe de l'Utah, mais pas celles des objets découverts en Roumanie, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas.

Des randonneurs ont découvert l'objet dimanche sur un terrain privé proche de la réserve naturelle du Kiekenberg dans la province de la Frise, selon Imke Boerma, porte-parole de Staatsbosbeheer, l'organisation néerlandaise des gardes-forestiers. "Nous savons qu'il a problablement été installé ce week-end car des randonneurs qui marchaient là l'ont trouvé (...). Mais nous ne savons pas comment il est arrivé à cet endroit", a confié Imke Boerma à l'AFP.Des gardes-forestiers sont allés inspecter l'objet lundi matin et étaient encore à la recherche d'indices sur sa provenance.Une structure d'apparence similaire avait été découverte à la mi-novembre dans le désert de l'Utah, avant de disparaître quelques jours plus tard.Deux autres sont apparues quelques jours plus tard en Roumanie et en Californie. Une quatrième a été découverte dimanche sur une plage de l'île de Wight, au sud de l'Angleterre.Des photos diffusées par les médias néerlandais montrent l'objet retrouvé dans la Frise. Le monolithe à la surface couleur argent se trouve au pied d'une mare recouverte d'une couche de givre.L'objet découvert aux Pays-Bas n'est pas aussi étincelant que les autres monolithes apparus dans les autres pays mais il est de taille et de forme comparable, estime la télévision régionale Omrop Fryslan."Je me suis approché mais il n'y avait rien à remarquer autour du monolithe. C'était comme s'il avait été déposé depuis le ciel", a confié le randonneur Thijs de Jong à Omrop Fryslan. La télévision régionale soupçonne l'obélisque d'être le fruit d'une opération publicitaire menée par une "association du réveillon de la Saint-Sylvestre", une tradition dont l'objectif est d'attirer l'attention du public néerlandais sur un village ou une association. La région ne compte toutefois pas d'associations de ce type, selon Thijs de Jong cité par Omrop Fryslan. "Personnellement, je pense plutôt à une sorte de collectif d'artistes", a-t-il ajouté.Ces découvertes sont devenues virales sur les réseaux sociaux, en raison de ressemblances avec les monolithes extraterrestres présents dans le film de science-fiction de Stanley Kubrick, "2001, l'Odyssée de l'espace".Un collectif appelé The Most Famous Artist et basé au Nouveau Mexique a revendiqué la paternité du monolithe de l'Utah, mais pas celles des objets découverts en Roumanie, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas.