"Normalement, les réseaux sociaux sont censés rapprocher les gens", a déclaré Jean_jacques Samoy à nos confrères d'Huffington Post. "Là, ça ne fait que ravaler de la colère. S'il y a un problème, il suffit que les gens viennent en parler en face. Le café, c'est la tribune du peuple, non ?". Jean-Jacques Samoy est patron de bistro, le Java, à Saint Malo, le café du coin d'en bas de la rue du bout de la ville d'en face du port, comme le précise le profil Facebook dudit café. Et Jean Jacques Samoy est un patron de bistro exaspéré par les commentaires publiés sur TripAdvisor par des clients qui se cachent derrière leurs écran et clavier pour donner leur avis. Alors Jean Jacques Samoy a posté sur la page Facebook de son café une tribune au ton vengeur et fleuri, illustrée d'un cliché de lui-même nu, affichant donc son "sourire vertical", comme il l'appelle.

Sa tribune sur Facebook, dit tout son dégoût pour ses attitudes néfastes pour les professionnels de l'horeca : "Toutes les personnes qui bossent dans ces métiers de chien, les cafés, les bars, les restaurants, les hôtels, toutes ces personnes qui ont tout sacrifié pour apporter du bonheur aux autres, leurs vies personnelles, leurs temps libres, leurs sécurités, leurs vies... tout simplement... Et quand ils se plantent, ils n'ont droit à rien sinon une interdiction de gérer, des dettes et la honte personnelle toute leur vie, quand ils ne se suicident pas !!". Il ajoute : "toutes ces personnes en ont assez de se faire juger par vos Trip Advisor, vos commentaires de merde la nuit parce que vous n'avez pas les couilles de juste établir une communication, vos réflexions pour ci ou pour ça, toutes ces personnes, à force de se faire juger 2000 fois par jour, en viennent à vous détester, à oublier en quoi ils avaient foi !!!". Le patron de conclure, ne ménageant pas son auditoire : "je suis fier et mon personnel avec moi, de servir les êtres humains du monde entier qui viennent nous voir ! Pour les autres, j'ai l'âge et l'expérience pour vous dire : parle à ma raie !!! Elle garde le sourire vertical !! Et Toc, Con se le dise !", photo à l'appui.

Vous savez ? Ou certainement pas?Toutes les personnes qui bossent dans ces métiers de chiens,les cafés,les bars,les...

Geplaatst door Le Café du coin d'en bas de la rue du bout de la ville d'en face du port op Zaterdag 29 juni 2019

Une démarche qui semblent faire des émules, puisque selon lui, des milliers de gérants de bar français lui auraient embrayé le pas, manifestant ainsi leur exaspération pour ce site de cotations et l'attitude méprisante des clients.

Et Toc!!! Con se le dise!!! Nous étions 10 mais nous sommes des milliers merciiiiiii❤️merci à tous mes camarades ici et ailleurs merci Hervé la Motte et Albatros Lines Navigation

Geplaatst door Le Café du coin d'en bas de la rue du bout de la ville d'en face du port op Donderdag 4 juli 2019

En 2017 déjà, à l'autre bout de la France, Vincent Durin, chef du Moulin de Saint Aygulf - situé entre Saint Maxime et Saint Raphaël sur la Côté d'Azur - publiait une vidéo où il disait tout le bien qu'il pensait de ces clients-critiques-commentateurs. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que lui non plus ne mâchait pas ses mots.

Gardons à l'esprit que voyager et découvrir des endroits c'est aussi sortir de sa zone de confort, prendre des risques, dont celui d'être déçu, de ne pas coller à la personnalité d'un lieu, d'un chef, d'une cuisine ou juste d'une humeur. Mais c'est aussi rencontrer des personnalités. En l'occurrence à travers ces exemples, des personnalités gratinées et hautes en couleur.