Cet été, vous partez en voyage de l'autre côté du globe. Au programme : avion, location d'une voiture et autres "indispensables" pour vous y rendre rapidement et facilement. Mais voilà, votre compagnon de route refuse de vous suivre dans votre aventure, qu'il considère néfaste pour la planète.

L'avion est en effet considéré comme le transport actuel le plus polluant. Il n'est donc pas étonnant, alors que les inquiétudes climatiques ne cessent de grandir, que l'empreinte carbone d'un voyage en avion devienne l'un des thèmes les plus souvent évoqués comme un motif à prendre en compte lors d'un déplacement.

Si la compagnie aérienne Ryanair propose à ses clients de payer 1€ lors de l'achat de leur billet afin de compenser leur empreinte carbone, le site belge Greentripper va plus loin en calculant pour vous le coût exact de cette empreinte CO2. Outre l'avion, l'application permet également de calculer les émissions CO2 de vos déplacements en voiture et de votre habitation.

Comment ça marche ?

Le site propose de compenser votre empreinte en "contribuant financièrement à un projet pour le climat dans un pays en développement ". Votre argent est donc directement utilisé par des groupes qui luttent contre le réchauffement climatique. Vous pourrez ainsi investir dans un projet au Bénin, où la construction de nouveaux foyers de cuisson améliorés permet de lutter contre la dégradation des terres et la déforestation.

Prenons un exemple : vous désirez partir à Malte (située dans la mer Méditerranée, juste en dessous de la botte italienne) avec un ami, au départ de l'aéroport de Charleroi. Selon Greentripper, ce voyage aller-retour pour deux personnes émettra 1763 kg de CO2 (avec le forçage radiatif causé par les traînées blanches de condensation). Pour compenser l'impact climat, il vous faudrait alors payer 21,33 euros, une somme qui sera directement injectée dans un des projets partenaires.

© Greentripper

Plus d'infos sur https://www.greentripper.org/fr.