Le livre en attente : une histoire de solidarité

© Thinkstock
Stagiaire Le Vif

A Jodoigne, un projet de « Livre en attente » est né. Variante des « cafés suspendus », il apporte lui aussi de l’aide, mais également du plaisir, aux personnes en situation précaire.

Alors que la Foire du Livre de Bruxelles a donné son coup d’envoi ce matin, l’initiative « Livre en attente », lancée fin décembre en Belgique, tente également de mettre la littérature sur un piédestal. Le concept est calqué sur les« cafés suspendus » dont vous peut-être déjà entendu parler. Le principe : acheter un café et en offrir un à un sans-abri. Un moyen d’être certain que votre don est utilisé à bon escient. Le concept du « Livre en attente », c’est presque pareil : on emporte un livre et on achète soit un deuxième, soit un bon d’achat pour l’offrir à quelqu’un vivant dans la précarité.

Alors que cette idée a vu le jour dans une librairie de Rouen (France), c’est au tour de la Belgique d’en faire de même via la librairie « L’ivre de Papier » à Jodoigne. Cette initiative permettra dans un premier temps à donner le goût de la lecture aux jeunes qui fréquentent le service AMO et Solidarité Jodoigne c’est-à-dire des jeunes en difficulté financière et/ou scolaire.

Entre la Foire du Livre et le « Livre en attente », la lecture est en fête. Et c’est tant mieux !

Partner Content