Preuves de la présence d’un loup dans le Brabant flamand, une première

Fin de l’année dernière, un loup a tué un chevreuil à Tielt-Winge, en Brabant flamand. C’est ce qu’a révélé une analyse ADN dont fait part samedi l’ASBL Welkom Wolf.

Le 19 décembre 2021, l’association avait été appelée pour le décès d’un chevreuil. Le cervidé présentait une morsure au cou, qui aurait pu provenir d’un loup. Un échantillon de la morsure a été prélevé et envoyé au laboratoire génétique de l’Institut flamand de recherche sur la nature et les forêts. Il a été déterminé qu’il s’agissait bien de la morsure d’un loup. La qualité de l’échantillon n’était pas assez bonne pour une analyse génotypique complète.

Cependant, le génotype partiel diffère fortement des loups repérés précédemment en Belgique. Il s’agirait donc vraisemblablement d’un nouvel animal. Le 30 décembre 2021, un passant a filmé un loup à Heverlee, près de Louvain. Welkom Wolf soupçonne qu’il s’agisse du même animal, sans que l’on puisse le prouver.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content