Brune et ronde ou blonde et mince: qui donne le plus envie d'acheter de la lingerie?

24/03/15 à 11:59 - Mise à jour à 11:59

Source: The Independent

Une étude révèle que dans le monde de la lingerie, les femmes rondes et brunes donnent plus envie d'acheter que les sylphides blondes...

Brune et ronde ou blonde et mince: qui donne le plus envie d'acheter de la lingerie?

Bar Refaeli pour Passionnata / Ashley Graham pour Adition Elle © DR

A en croire la marque new-yorkaise de lingerie Adore Me, - et on ne demande pas mieux - faire porter ses modèles à des mannequins grande taille bruns est préférable pour vendre des sous-vêtements que de choisir des mannequins blonds plus minces.

Cette étude se base sur trois pubs télé diffusées en janvier : l'une présentait une mannequin blond, la seconde une brune, et enfin la troisième une brune, plus charnue, autrement appelée "plus size".

Est ensuite appliquée la stratégie marketing répandue, le test A / B, au cours de laquelle les consommateurs se voient présentés différentes publicités afin de mesurer leurs habitudes et préférences d'achat.

Et là, contre toute attente, on s'aperçoit que le mannequin brun grande taille génère quatre fois plus de vente que celles montrant ses homologues blonds et minces.

Cela tombe bien puisque cette marque de lingerie propose des tailles pour poitrines généreuses, bien au-delà de ce qu'offre leurs concurrentes, comme la célèbre Victoria's Secret qui s'arrête au 100 E, quand Adore Me s'enorgueillit d'inclure toutes les femmes, en allant du 80 A au 115 G.

Un représentant du label se félicite de la conclusion de ce test dans les pages de The Independent, à savoir que la présence d'une mannequin grande taille conduise à multiplier les ventes par quatre. Et de préciser que la quantité et la qualité du trafic a clairement montré que les modèles plus size font écho avec l'ensemble des femmes, quelle que soit leur taille et stimule l'ensemble des ventes, et pas seulement les grandes tailles.

Mais plus que le gabarit du corps, c'est la couleur de cheveux qui impacte les ventes, et dans ce rayon, les brunes l'emportent sur les blondes.

Enfin, dans le monde de la lingerie, il semblerait que la retouche ne soit pas très productive, au contraire, puisque les acheteuses semblent plébisciter les courbes généreuses et naturelles des mannequins qui portent les modèles. En espérant que rapidement, les critères du monde de la lingerie "contaminent" celui de la monde en général ou en tout cas en fasse sauter les idées préconçues toujours à l'oeuvre dans le marketing et la publicité.

Nos partenaires