Une île de blondes crée la polémique

07/10/10 à 09:58 - Mise à jour à 09:58

Source: Weekend

La compagnie aérienne lituanienne Olialia prévoit d'ouvrir une île de vacances aux Maldives uniquement gérée par des blondes.

Une île de blondes crée la polémique

© DR

La compagnie aérienne lituanienne Olialia prévoit d'ouvrir une île de vacances aux Maldives uniquement gérée par des blondes.

La compagnie lituanienne Olialia (prononcez Oh la la !) prévoit d'ouvrir un camp de vacances sur une île des Maldives dont le personnel sera uniquement composé de blondes. Toutes les employées auront donc la chevelure dorée, des pilotes d'avion aux serveuses de bar.

L'ouverture de ce camp est prévue pour 2015, mais le projet, lancé dans une boîte de nuit fin septembre, a déjà suscité une sacrée moisson de critiques. Pourtant, la manager, Giedre Pukiene, affirme qu'elle souhaite aller contre le stéréotype des blondes idiotes, spécialement répandu dans les pays baltes. Elle déclare à la BBC: "Nos filles sont très intelligentes et diplômées. Elles ont de l'ambition et beaucoup de projets pour l'entreprise."

Un bien beau combat. Au vu des campagnes de publicité du groupe, permettons-nous de mettre en doute ce louable projet. L'entreprise, qui opère dans 75 secteurs différents, vend son propre soda. L'une des dernières affiches vantant la boisson gazeuse montre des chercheuses blondes bouches et blouses ouvertes (photo ci-dessus). Une autre campagne, en vidéo, met en scène une bimbo qui sirote un coca, avant de constater, radieuse, que sa poitrine gonfle. On respire l'intelligence, donc.

On se range derrière la journaliste Sanita Jemberga, qui analyse pour la BBC: "Olialia a trouvé les deux mamelles de son image de marque: les femmes blondes des Pays Baltes et le sexe."

Face à ces critiques, Olialia se défend de toute discrimination à l'embauche. Giedre Pukiene conclut: "Entourées de belles blondes, les femmes aux cheveux sombres qui travaillent pour nous finissent naturellement par se décolorer."

Valentine Pétry, Lexpress.fr Styles

En savoir plus sur:

Nos partenaires