Blogueuse du bout du monde

22/11/10 à 12:54 - Mise à jour à 12:54

Source: Weekend

Aujourd'hui, le bout du monde n'est qu'à quelques heures de Thalys vu que je vous emmène à Paris. Avec Isabelle Thomas du blog "Mode Personnel(le)", vous verrez que belle, blonde et blogueuse mode qui a des choses intelligentes à écrire, sont des termes qui vont très bien ensemble!

Aujourd'hui, le bout du monde n'est qu'à quelques heures de Thalys vu que je vous emmène à Paris. Avec Isabelle Thomas du blog "Mode Personnel(le)", vous verrez que belle, blonde et blogueuse mode qui a des choses intelligentes à écrire, sont des termes qui vont très bien ensemble!
Isabelle, en quelques mots, qui es-tu?

Je suis styliste personnelle à Paris. Je n'ai (pour le moment) pas trouvé de meilleure expression pour définir mon métier. Mais je me sens toujours obligée de donner des explications : non, je ne crée pas de vêtements et oui, je coache sur l'apparence. Je ne fais pas non plus de relooking : loin de moi l'idée d'imposer des vêtements selon des critères morphologiques et des normes imposées par la mode. Je travaille autour de la personnalité. J'aide une personne, homme ou femme, à exprimer ce qu'elle est ou ce qu'elle aimerait faire passer à travers les vêtements. Rien ne me fait plus plaisir qu'un "jamais je n'aurais osé aller vers ce vêtement et pourtant, c'est vraiment moi !"


Quand et pourquoi as-tu ouvert ton blog? Comment s'est passée ton intégration à l'Express Styles ? Comment trouves-tu ton inspiration? En as-tu parfois marre de blogguer?

J'ai passé quinze ans à écrire dans la presse féminine, à diriger des magazines à m'interroger sur les attentes des lectrices... J'ai ouvert Mode Personnel(le) en janvier 2010. C'est encore un petit bébé, qui commence à faire pas mal de bruit, ce qui me ravit! C'est aussi un bébé qui me donne beaucoup de travail car oui, "tenir" un blog est un job à plein temps ! J'y suis encore souvent à minuit. Week-end compris ! Et parfois, j'aimerais dormir ! Je l'ai créé parce que je ne trouvais pas de blog de conseils mode pour les femmes de 30 ans et (parfois beaucoup) plus : les "vieilles" à qui on fait croire qu'elles ont dépassé l'âge légal pour s'intéresser à la mode. Je suis très heureuse de les toucher ! Et quel bonheur la réactivité des lecteurs ! En presse mensuelle, on travaille avec tellement d'avance qu'il est difficile d'avoir une telle complicité. Pour l'inspiration, je la trouve autour de moi, en écoutant mes amies et mes clients, en lisant les commentaires. Je réponds aussi à des interrogations pratiques ou psy autour de la mode et de l'image de soi. Je réalise des portraits de créatrices pas encore très connues dont j'apprécie le travail. La collaboration avec L'Express Styles s'est faite naturellement. Géraldine de Café Mode, responsable de la rubrique mode à Styles.fr, a accroché à mon idée de blog et m'a vivement encouragée à continuer ! Nos blogs sont complémentaires.



Le monde entier parle du "Style à la Parisienne"? Peux-tu nous en dire plus?

On veut sans doute parler de cette élégance naturelle qui ne s'embarrasse pas de bling-bling, ni de logos à outrance. La Parisienne, du moins celle de la légende, peut avoir du style avec un simple pull en cachemire, un jean, des mocassins et un trench. Parce qu'elle saura repérer le détail qui fait la différence, la bonne coupe, la matière juste... Elle a le port de tête et l'allure d'une danseuse. La démarche assurée et élégante. Aussi important que le vêtement lui-même. Mais le mythe est-il toujours d'actualité ? Je croise plus de "vraies" Parisiennes sur papier glacé que dans la rue ! Dois-je changer de lunettes ?

A quoi vois-tu que quelqu'un est "bien dans son style"?

Quand la personne n'a pas l'air déguisée ou lorsqu'elle ne ressemble pas à un porte-manteau des dernières tendances. Elle doit avoir du style, "dégager" des bonnes ondes qui signifient qui elle est. Rien à voir avec la mode. Lorsque l'allure est juste, on ne se pose même pas la question de l'excentricité ou de la simplicité d'une tenue. A l'extrême, même le mauvais goût peut tomber juste ! La preuve avec l'audacieuse Chloé Sévigny ! Bon, je suis beaucoup plus sage dans mes "prescriptions" !

As-tu déjà couvert la Fashion Week à Paris? Peux-tu nous expliquer l'atmosphère qui règne à Paris durant cette période?

Je suis la Fashion Week, de loin, depuis mon ordinateur. Je préfère aller à la rencontre des créateurs en dehors de l'effervescence et du show.

Une Belge est "lâchée" 8 heures top chrono dans Paris. Que lui conseilles-tu de faire? Ou lui conseilles-tu d'aller?

Il y a Belge et Belge ! Tout dépend de son style et de ce qu'elle souhaite. Les dernières tendances ? Un esprit plus créateur ? Un peu des deux ?... Alors un petit tour vers Abbesses où se côtoient des petits créateurs comme Aeschne, des super friperies où on peut faire de très bonnes affaires, des multi-marques avec des sélections tendances (Roxan, Spree) et les Maje, Sandro, Ba&sh and co. Ou une promenade entre Etienne-Marcel et la Place des Victoires : Yaya Store (rue Montmartre, une boutique hippie-glam-rock très dangereuse) ou Shine (rue Montmartre aussi, chouette sélection des marques du moment) et KiliWatch (rue Tiquetonne, "the" friperie branchouille). Je pourrais aussi emmener ma nouvelle amie belge au Bon Marché (métro Sèvres-Babylone), le plus vieux grand magasin de Paris, la caverne d'Ali Baba où j'ai l'habitude de faire du shopping pour mes clients ! Eh oui, oui, j'avoue, pour moi aussi... Je fais un métier à haut risque.

Sophie Ismail

En savoir plus sur:

Nos partenaires