Cloclo, photographe érotique (en images)

03/02/14 à 15:54 - Mise à jour à 15:54

C'est un aspect méconnu des nombreuses facettes de Claude François qui sera mis au jour au mois de mai prochain, dans le sud de la France: sa passion pour la photographie érotique...

On connait tous, qu'on le veuille ou non, Claude François chanteur, danseur, entrepreneur du show business ou encore père de famille. Mais qui se souvient de Claude François photographe érotique? Qui se souvient qu'en 1974, après 12 intenses années de carrière, Cloclo décide d'arrêter la scène pour se consacrer à la photographie? Enfin, plus précisément à la photographie de charme.

Ainsi, délesté de la scène, il ouvre en 1974 une agence de mannequins, baptisée Girl's Models. Et en mai de la même année, il crée son propre magazine de charme, Absolu, qui fait la part belle à la phot érotique. Et c'est sous le pseudonyme de François Dumoulin que Cloclo va signer une quarantaine de séries, tâchant de suivre les conseils de de David Hamilton, célèbre pour ses clichés érotico-romantico-juvéniles à l'époque, à savoir éviter les mises en scène pornographiques ou vulgaires.

Lors des shooting, son goût pour la totale maîtrise et son perfectionnisme dont il fait preuve en musique, ressurgissent. Mais le chanteur "reconnait avoir lancé un magazine de charme et monté une agence de mannequins pour le simple plaisir que lui procure le fait de croiser de très belles jeunes filles dans l'escalier de l'immeuble où sont rassemblées toutes ses sociétés."

Mais à l'époque, l'initiative de Cloclo est mal perçue. Le ministère de l'Intérieur français et certaines autorités ne l'admettent pas. Et malgré son succès commercial, Claude François se résout à céder totalement la revue "Absolu", le 31 mars 1976. Un pan du photographe mal aimé à (re)découvrir au printemps.

14e Festival de la Photo de Nu, du 8 au 18 mai 2014 à Arles - Les Baux de Provence. Plus d'infos : www.fepn.arles.com

Nos partenaires