La liste des 14 allergènes fixés par la nouvelle loi

16/12/14 à 16:29 - Mise à jour à 22/12/14 à 11:03

Source: Knack

Depuis le 13 décembre, l'Europe oblige les restaurants et les autres commerces de bouche à informer leurs clients sur les 14 allergènes courants présents dans leurs aliments non emballés. La communication de cette information peut se faire par écrit ou, sous certaines conditions, oralement.

La liste des 14 allergènes fixés par la nouvelle loi

© iStock

À tout moment, le personnel doit donc pouvoir renseigner les clients sur les aliments proposés. Ainsi, le client d'un restaurant a le droit de s'informer auprès du serveur qui est obligé de lui fournir des renseignements corrects.

Cela signifie que les gérants doivent connaître les allergies et intolérances alimentaires, les réactions allergiques et les 14 allergènes les plus courants. Ils sont également obligés de savoir quels allergènes sont présents dans toutes les matières premières, produits semi-finis et produits maison qu'ils utilisent. En outre, ils sont tenus de vérifier tout risque de contamination croisée lors de la conservation et la préparation d'aliments exempts d'allergènes.

L'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA) instaure toutefois une petite phase de transition. Les contrôles ne seront effectués qu'à partir de 2015.

Pictogramme allergène

Les commerçants soucieux des personnes allergiques ou intolérantes à certains éléments, qui respectent les dispositions légales, peuvent faire connaître leur engagement grâce à un pictogramme disponible ici.

"Le consommateur qui entrera dans un commerce qui affiche le pictogramme allergène sait qu'il sera dûment informé. Cependant, le consommateur qui doit ou désire éviter certains allergènes est invité à indiquer clairement les allergènes problématiques pour lui" explique Véronique Bockstal de Wheatless & More, spécialisée en alimentation exempte d'allergènes.

Ce pictogramme a été élu lors de la récente campagne "Allergique ou intolérant(e) ? Informez-vous !" initiée par Wheatless & More et AMNorman.

DB

Aperçu des 14 allergènes fixés par la loi

Les crustacés (les gambas, les crevettes, le crabe, le homard, les scampi) et les produits à base de crustacés

Les oeufs et les produits à base d'oeufs (la purée, les pâtes, la quiche, la mayonnaise, etc.)

Les poissons et produits à base de poisson (la gélatine à base de poisson, le caviar, le surimi, etc. )

Les arachides et les produits à base d'arachides tels que les mélanges de noix pour apéritif, le chili con carne, les céréales de petit-déjeuner, etc.

Les céréales qui contiennent du gluten telles que le blé, le seigle, l'orge et l'avoine.

Le soja et toutes sortes de produits dérivés (les cubes de bouillon, le chocolat, les glaces, la mayonnaise, les céréales de petit-déjeuner, le seitan, les snacks, le tofu, les substituts de viande, etc.)

Le lupin (souvent utilisé comme substitut au soja) et les produits à base de lupin (surtout les produits de boulangerie)

Le lait (y compris le lactose)

Les fruits à coque: les amandes, les noisettes, les noix, les noix de cajou, les noix de pécan, les noix du Brésil, les pistaches, les noix de macadamia, etc.

Le céleri (le céleri en branches, le céleri à côtes, le céleri rave) et les produits à base de céleri

La moutarde et les produits à base de moutarde

Les graines de sésame et les produits à base de graines de sésame (les falafels, le houmous, les barres énergisantes, le pain, etc.)

Le dioxyde de soufre ou le sulfite présent dans les champignons, les raisins, les additifs, etc. doit être mentionné uniquement si sa teneur est supérieure à 10 mg par kilo ou par litre.

Les mollusques: les coquillages tels que les moules, les huîtres, les coquilles St-Jacques, les couteaux, etc.

Nos partenaires