Le concombre pour se mettre au vert

Nomen est omen. Le nom est un présage. Pas étonnant dès lors que Robby Sallaets soit un passionné du potager et un bloggeur spécialisé en légumes. Size does matter: Robby préfère les légumes de petite taille. Les radis notamment, mais aussi les concombres en snack - un apport croustillant au World Cucumber Day (14 juin).

Le concombre pour se mettre au vert

"La passion pour le potager me vient de mon grand-père. Voici cinq ans environ, cette prédisposition familiale s'est manifestée pleinement et j'ai commencé à cultiver des légumes de manière intensive." Cet amour du légume, Robby Sallaets le partage avec le monde extérieur via www.groentenuitedegem.be, où il prodigue ses conseils sur la culture des légumes, leur récolte ainsi que la manière de les cuisiner et de les déguster. Il commercialise aussi t des sachets de graines pour les parfaits débutants, qui reçoivent chaque mois par mail des instructions sur la manière de cultiver leurs légumes. "Personnellement, je préfère les petits légumes. Dans mon jardin, vous ne retrouverez pas de concombres géants."

Quelle est la spécificité de la culture des concombres?

"Leur extrême variété. En outre, la culture des concombres n'est pas vraiment compliquée. Une fois que la plante grandit, on n'a pratiquement plus besoin de s'en occuper."

Ce qui permet de se mettre au vert?

"Ah, ah, effectivement. Il faut juste veiller à ce que le plant de concombre ait suffisamment de soleil et ne manque pas d'eau. Pour le reste, ce légume n'est pas vraiment exigeant. Cela dit, il ne faut pas oublier de prévoir un tuteur pour guider la plante vers le ciel. Certes, il est également possible de laisser le concombre se développer à même le sol, mais il faut alors se contenter de récolter un légume plein de sable."

D'autres conseils?

"Il faut toujours utiliser du terreau de semis, pas du terreau universel. Et il faut toujours planter deux graines dans chaque pot, car il arrive souvent que l'une d'entre elles ne germe pas. Et si les deux graines germent et donnent naissance à deux plants, il est préférable de les garder tous les deux. De même, lorsque le plant de concombre aura quatre feuilles ou davantage, il suffira de le replanter dans un plus grand pot. Durant la seconde moitié de mai, les plants peuvent être mis à l'extérieur, en pleine terre. Un mois et demi après le semis, les premiers légumes poussent. Par plant, je récolte en moyenne de 20 à 30 concombres. Dans une serre, la récolte sera plus importante qu'à l'extérieur. Pour ma part, je suis fan des petits concombres en snack qui ont beaucoup plus de goût."

Le concombre pour se mettre au vert

Les plus petits sont donc les plus goûteux?

"Pas forcément, tout dépend de la variété. Mais globalement, les petits concombres sont nettement plus doux que les gros. D'ailleurs, je récolte mes concombres en snack une semaine avant qu'ils n'arrivent à maturité. Certes, ils sont alors encore un peu petits, mais bien plus croquants et épicés. Un petit concombre a beaucoup plus de goût qu'un grand."

De nombreuses expériences sont menées au niveau des odeurs et des sons. Le fait que les concombres réagissent positivement à des éléments extérieurs comme le soleil et la température est connu. Mais qu'en est-il de la musique ou de certaines odeurs?

"Ces facteurs sont en effet étudiés. j'ai ainsi entendu parler d'une recherche menée, par des Asiatiques il me semble, et qui tendait à 'démontrer' que les plantes grandissent mieux si on leur parle en termes positifs et moins bien si vous êtes de mauvaise humeur. Reste à voir..."

Le concombre pour se mettre au vert

Quand bien même il n'est pas prouvé que la musique favorise la croissance, vous chantez dans votre potager.

"Je cultive une parcelle dans un jardin ouvrier d'Edegem et il y a donc toujours beaucoup de monde autour de moi. Alors j'écoute de la musique sur mon smartphone - ce qui rend le travail bien plus agréable."

Les légumes rapprochent-ils les hommes dans un tel jardin partagé?

"Assurément. C'est d'ailleurs plutôt un champ de légumes qu'un jardin. Il me semble qu'une centaine de personnes cultivent leur lopin de terre. Nous échangeons beaucoup d'astuces et nous apprenons les uns des autres. Si je dois être honnête, je dirais que lorsque je suis dans mon petit jardin, je passe la moitié de mon temps à travailler et l'autre moitié à discuter."

Un savoureux gin peut-il être l'apogée d'une journée au jardin?

"Pourquoi pas? J'apprécie le gin car tout comme il existe une grande variété de concombres, on trouve aussi un large éventail de gins différents. Et il est possible de les 'accompagner' différemment. Prenez un Hendrick's: si on y ajoute du concombre, le goût subtil s'en trouve dix fois sublimé."

Plus d'infos:

https://www.hendricksgin.com/world-cucumber-day/experiment/

Découvrez ici tous les articles de notre dossier Hendrick's Gin.

En savoir plus sur:

Nos partenaires