Viva la Movida !

17/05/17 à 17:32 - Mise à jour à 17:30
Du LeVif Weekend du 19/05/17

Et si la capitale espagnole était devenue l'épicentre underground de la mode ? Nous sommes allés à la rencontre d'une scène alternative et fashion qui inspire aujourd'hui toute la planète.

" Si la Movida des années 80 a été l'âge d'or de la culture pop espagnole, aujourd'hui nous vivons un âge d'argent. " Popy Blasco parle en se promenant à Madrid, dans la vaste et toujours bouillonnante Gran Via, où les Zara et les McDo se mêlent aux boutiques d'objets religieux et aux magasins de souvenirs dans lesquels s'accumulent les muñecas, ces poupées en plastique habillées en Sévillanes. Ce journaliste sait de quoi il parle : dans son émission de radio, il interviewe aussi souvent des icônes de la Movida, comme Pedro Almodóvar ou la chanteuse Alaska, que les personnalités du moment comme l'it girlSita Abellan ou le réalisateur Carlos Vermut. " Tout est arrivé du jour au lendemain, en un peu plus d'un an, ajoute-t-il. La scène musicale, le cinéma d'auteur et surtout la mode sont en pleine effervescence. Soudain, Madrid est devenue un vivier où les Espagnols et les étrangers viennent s'inspirer, et qui, à l'inverse, exporte son talent partout dans le monde. " Lorsqu'on lui demande, avec une petite hésitation, s'il parlerait d'une sorte de néo-Movida, il s'écrie, enthousiaste : " Oui ! Il y a tellement de similarités avec ce qui se passait pendant les eighties, c'en est presque troublant. "
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires