3 questions à Sophia Kokosalaki

03/09/10 à 10:13 - Mise à jour à 10:13

Source: Moneytalk

Créatrice grecque chargée de dessiner la collection femme Diesel Black Gold.

3 questions à Sophia Kokosalaki

Quand avez-vous réalisé que vous vouliez être créatrice de mode ?
Très tôt. Parce que je n'arrêtais pas de dessiner, tout le temps, partout. Et puis aussi parce que, toute petite déjà, j'attachais de l'importance à la façon dont je m'habillais. J'avais remarqué que les réactions des gens variaient considérablement en fonction de mes choix vestimentaires... J'ai très vite compris le pouvoir d'un look, la toute-puissance des habits, leur capacité à faire bonne ou mauvaise impression.

Qu'avez-vous retenu de votre héritage grec et de vos études à la Central Saint Martin's College of art and design de Londres ? Grâce à mes racines, je connais la valeur de l'équilibre et la mesure en toute chose. Ce que j'essaie d'appliquer dans ma vie et dans mon travail. Pendant mes années d'apprentissage de la mode, j'ai appris à essayer d'être originale et à tout questionner.

Quelle est votre silhouette préférée dans cette première collection Diesel Black Gold ?
Sans hésiter, le tout premier look (ci-contre). Qui est aussi le préféré d'Enzo Rosso, directeur de Diesel et de la société Only The Brave. Parce qu'il représente la somme de toutes les nouvelles directions que prend cette ligne femme haut de gamme. Cette première collection automne-hiver 10-11 est "cool" et simple mais avec des détails particuliers qui permettent d'identifier la marque. Elle est sexy et urbaine. Et puis surtout, elle combine le cuir stretch et un tout nouveau denim, vieilli et patiné, que nous avons développé expressément pour cette saison. Elle reflète parfaitement l'esprit de la ligne : contemporaine avec des accents rock'n'roll.

Anne-Françoise Moyson
Les photos du défilé Diesel Black Gold ICI

Cliquez sur l'onglet VIDEO pour visionner le défilé

En savoir plus sur:

Nos partenaires