Belgian Fashion Awards : nos gagnants !

16/11/17 à 20:25 - Mise à jour à 20:27

Ce 16 novembre, Le Vif Weekend, Knack Weekend, Flanders DC (Flanders District of Creativity) et MAD, Brussels Fashion and Design Platform, ont récompensé les talents établis ou en devenir de la mode belge.

Belgian Fashion Awards : nos gagnants !

© dr

Première initiative d'envergure nationale, les Belgian Fashion Awards ont eu lieu dans le cadre des Fashion Talks, au Waagnatie à Anvers. Les prix ont été décernés dans les sept catégories suivantes :

The jury prize

Il récompense un créateur pour l'ensemble de sa carrière. Avec un centième défilé parisien et un livre qui retrace ses 100 shows sans aucune nostalgie, 2017 a compté pour le créateur. Quand on parle de mode belge, on pense immédiatement à Dries Van Noten. Son aura est internationale et son talent définitivement ancré à Anvers. Une année phare qui le voit couronné par le prix du jury des premiers Belgian Fashion Awards.

Belgian Fashion Awards : nos gagnants !

© AFP

Le "Designer of the year"

Il est attribué à un créateur dont le travail a particulièrement séduit le jury durant l'année écoulée. Il revient à Raf Simons qui a remis la marque Calvin Klein, dont il est le nouveau directeur artistique, sur le devant de la scène mode tout en continuant à diriger son propre label.

Le designer belge Raf Simons.

Le designer belge Raf Simons. © AFP/François Guillot

L' "Emerging talent of the year"

Il est alloué à un jeune talent ou un label en devenir, déjà actif dans le milieu professionnel. Il revient à Façon Jacmin pour son approche et sa vision unique. Les jumelles à la tête de la griffe créent LA garde-robe denim des femmes. Elles livrent de manière originale des créations intemporelles et polyvalentes issues du denim japonais. Ségolène et Alexandra reçoivent pour cet Award un montant de 5 000 euros offert par les partenaires organisateurs. Leur collection est à découvrir très prochainement au Mode Museum d'Anvers.

Belgian Fashion Awards : nos gagnants !

© DR

Lire aussi: Quatre chose à savoir sur Façon Jacmin

Le "Professional of the year"

Il est remis à un styliste, un photographe, un make-up et/ou hair artist ou un mannequin qui s'est fait particulièrement remarquer au cours de l'année écoulée. Il revient à la maquilleuse Inge Grognard. La make-up artist est la complice des grands créateurs belges depuis ses débuts et ceux des Six d'Anvers. En trente ans de maquillage conceptuel, elle a tracé la voie et inspire les générations suivantes. Le site The Business of Fashion, centré sur l'économie du secteur, la classe cette année parmi les 500 personnalités qui font la mode à l'international.

@bof @publichotels NY #bof500gala #publicnyc

A post shared by Inge Grognard (@ingegrognard) on

L' "Entrepreneur of the year"

Il est attribué à un indépendant ou une marque, ancré dans le secteur de la mode et basé en Belgique, qui a apporté une plus-value dans son domaine au cours de l'année écoulée. Il revient au duo Anton Janssens et Raf Maes du label Komono. Leurs montres et lunettes au style "effortless", entre tradition, artisanat et minimalisme, se portent aux quatre coins de la planète. Vendu dans plus de cinquante pays, Komono a ouvert, après Anvers, une deuxième boutique dans la capitale belge, en septembre dernier.

Komono, un label belge à L.A.

Komono, un label belge à L.A. © javier barcala / sdp

Le "Fashion brand of the year"

Il concerne une des trente marques sélectionnées par notre jury et qui aura reçu les suffrages du grand public, appelé à voter via un mini-site dédié et hébergé sur www.levifweekend.be et www.knackweekend.be. Plus de 25.000 lecteurs ont voté. La marque de lingerie Marie Jo s'inscrit comme la "Fashion brand of the year.

For women who are always on the move. #mariejo #lingerie #everydayheroines

A post shared by Marie Jo (@mariejolingerie) on

Le "Most promising graduate"

Ce prix est accordé à un jeune, fraîchement diplômé (juin 2017) de l'une des sept grandes écoles de mode belges. Il revient à Rushemy Botter, de l'Académie royale des beaux-arts d'Anvers. Une fraîcheur contemporaine, un style créatif pour un vestiaire homme qui rend hommage à Curaçao. Ce jeune designer présentera en janvier pour la deuxième fois sa collection à Paris. Rushemy Botter reçoit pour cet Award un bon d'achat de 500 euros pour les tissus de The Fabric Sales.

Nos partenaires