Défilés Eté 2009 : Milan toujours dans le coup

23/09/08 à 17:00 - Mise à jour à 16:59

Source: Weekend

La Fashion Week milanaise continue à imposer sa magie et son rythme frénétique.

Défilés Eté 2009 : Milan toujours dans le coup

© Etienne Tordoir

De notre envoyée spéciale à Milan

C'N'C Costume National, Giorgio Armani, D&G, Missoni, Burberry Prorsum et Alberta Feretti ce lundi. Moschino, Sportmax, Blumarine, Jil Sander et Etro ce mardi. Plus quelques show rooms incontournables : la Fashion Week milanaise continue à imposer sa magie... et son rythme frénétique. Compte-rendu en sept coups.

Coup de coeur : il va incontestablement à Jil Sander, qui fait une fois de plus la démonstration de son talent hors normes. Naviguant entre influences années 20 - le travail sur les franges est sublime - et notes africaines ténues, sa collection est une ode à la féminité. Les robes et les vestes sont ornées de découpes subtiles, et les pantalons, structurés mais fluides, impriment une grâce poétique à la silhouette. Standing ovation du côté du public, larmes d'émotion pour le Belge Raf Simons au moment du salut final.

Coup de force : Missoni dessine une collection subtilement influencée par le Japon, avec de courtes robes kimono ou de larges ceintures obi. Par un jeu de plis larges et de fronces, Margherita Missoni propose une silhouette tout en volumes et remporte haut la main le périlleux challenge de la modernité et de la "portabilité", prouvant une fois encore que, même si elle n'accorde désormais plus qu'une importance congrue à la maille, la maison familiale a un bel avenir devant elle.

Coup de chapeau : capelines chez D&G et Moschino, chapeaux de pluie masquant une partie du visage chez Burberry Prorsum - si on a pu reconnaître Agyness Deyn et Lily Donaldson, sur le catwalk, c'est parce que c'étaient les seules à avoir tombé le couvre-chef ! - et même "melon" façon dandy dans le public edgy de C'N'C Costume Nartional : le chapeau sera l'accessoire indispensable ce printemps.

Coup de punch : avec leur deuxième ligne, Domenico Dolce et Stefano Gabbana nous offrent une plongée vitaminée dans la Côte d'Azur des années folles. Rafraîchissant et revitalisant.

Coup de chaud : à en croire les tendances qui commencent déjà à se dessiner sur les podiums milanais, le short sera l'incontournable de l'été. Mention spéciale pour le bloomer, vu notamment chez Giorgio Armani ou Moschino.
Coup de bol : Fay, la petite soeur de Tod's, profitait ce lundi de la présence des quelque 2000 journalistes à Milan pendant la Fashion Week pour dévoiler sa ligne printemps-été 2009. Dans la salle des Cariatides du Palazzo Reale, exceptionnellement rendue accessible au public pour l'événement, on pouvait donc découvrir la collection dessinée par Giles Deacon - mon créateur londonien préféré - pour la griffe. Les attachées de presse étant toutes occupées quand je suis arrivée, c'est Giles himself qui m'a fait découvrir ses créations. Charming, isn't it ?

Coup du sort : je pressentais que ça risquait de m'attirer de fameux ennuis. J'ai malgré tout voulu jouer les forts à bras. Je m'en mords les doigts de pieds. Fashion week ou pas, courir d'un point à l'autre de la ville sur des talons de 12 centimètres reste quand même la plus mauvaise idée que j'ai eue depuis mon arrivée à Milan... Dress code ou pas, mes Converse ne vont pas tarder à reprendre du service.

Delphine Kindermans

Retrouvez toutes les images des défilés à Milan en cliquant ici!

Nos partenaires