Ultime défilé de John Galliano pour la maison Dior à Paris

04/03/11 à 12:34 - Mise à jour à 12:34

Source: Weekend

Le monde de la mode attend avec impatience, mais le coeur un peu lourd, le dernier défilé de John Galliano ce vendredi pour la maison Dior, après son licenciement suite aux propos antisémites qu'il a tenus.

Ultime défilé de John Galliano pour la maison Dior à Paris

© Catwalk Pictures

Pour ce défilé un peu particulier, les coulisses seront fermées à la presse, a précisé la maison de couture. Avant que le scandale n'éclate, la presse et les invités VIP se pressaient habituellement backstage pour féliciter et interviewer le créateur fétiche de l'une des maisons de haute couture françaises les plus respectées.

Mais depuis que Dior a engagé une procédure de licenciement contre son directeur artistique, accusé de propos racistes et antisémites, le temps n'est certainement pas aux fastes et à l'exubérance en coulisses.

Au premier rang des défilés Dior figurent toujours de grandes stars. Pour la couture, fin janvier, c'était par exemple le cinéaste Pedro Almodovar. Seront-ils présents ce vendredi ou boycotteront-ils le show? Nathalie Portman, nouvelle égérie du parfum Miss Dior Chérie, et juive d'origine, a d'ores et déjà exprimé son dégoût face aux propos racistes du styliste.
Des rumeurs indiquent que certains acheteurs américains pourraient bouder le défilé. Mais la réaction rapide de la maison de couture en licenciant quasiment sur le champ son directeur artistique semble avoir calmé les esprits. "Nous n'avons pas eu écho de désistements", indique une porte-parole de Dior.

Un moment historique

"Tout le monde sera là, le doigt sur la couture du pantalon, parce que le moment est historique", affirme à l'AFP Jean-Paul Cauvin, responsable mode du journal professionnel Fashion Daily News. "La seule question que tout le monde se pose, c'est ce qui se passera à la fin du défilé. Ont-ils prévu quelque chose à la place de l'habituel salut de Galliano ?" ajoute-t-il.

Comme l'explique l'agence AFP, le plaisir du couturier consistait à se faire désirer de longues secondes à la fin de la présentation pour exaspérer l'attente, avant d'apparaître dans des tenues déguisements en lien avec le thème de la collection : une fois gitan chic, l'autre fois officier de marine ou encore voyageur sibérien.

Ce défilé sera aussi "la démonstration, la preuve que la maison peut fonctionner sans créateur, au moins pendant un temps", ajoute M. Cauvin à l'AFP, soulignant que John Galliano était largement absent du studio ces derniers mois, un secret de polichinelle dans le milieu. "Cette fois, Dior pourrait choisir de faire saluer le studio, l'ensemble des ouvrières", se prend à rêver le consultant Donald Potard, cité par l'AFP.

Pour l'heure, les rumeurs disent que John Galliano se serait envolé pour l'Arizona pour suivre une cure de désintoxication. Par ailleurs, le défilé prévu dimanche de sa propre griffe, propriété de Dior à 90%, a été annulé et sera remplacé par une simple présentation des vêtements de la collection à la presse et aux acheteurs dans un salon.

LeVifWeekend.be (source AFP)

Visualisez le dernier défilé de John Galliano pour Dior sur Catwalk Weekend

Chronologie des faits, vidéo, lisez notre dossier sur l'affaire Galliano

En savoir plus sur:

Nos partenaires