Gaultier: Tissé main à Bruxelles

24/02/12 à 12:30 - Mise à jour à 12:30

Jean Paul Gaultier ne leur avait donné que quelques consignes, sans rien dévoiler de ses inspirations Haute Couture printemps-été 2012 : " L'esprit d'une chanteuse R'n'B, couleurs vives, raphia, esprit résille, doré, cuivré, idée du métal fluide ".

Et les étudiantes de l'Académie des Beaux-Arts de Bruxelles, option design textile (2 et 3e Bac), s'étaient mises instantanément devant leur métier, à tisser, à entrelacer, à nouer les fils dorés, les chaînettes, les fibres nouvelles. Quand le créateur a vu le résultat, il leur a passé commande.

Jour et nuit, elles se sont relayées pour lui fournir les 44 mètres désirés, mis au point par Claire Le Roux (photo), Aurélia Leblanc, Muriel Guilaumé, Charlotte Simonis. Et elles ont vu, sur le podium, le miracle de la mode - des sosies d'Amy Winehouse, oeil de biche et air faussement canaille, déambuler dans un top en raphia, un tailleur doré, sous un voile de dentelle trash et dans une marinière à chaîne. La consécration. Pour elles, pour l'Académie, pour leur métier, pour la beauté du geste.

A.-F.M.

En savoir plus sur:

Nos partenaires