Workaholic Karl Lagerfeld

13/01/11 à 10:43 - Mise à jour à 10:43

Source: Weekend

Mais comment fait-il ? À plus de 70 ans (77 ou 72, nul ne le sait vraiment), Karl Lagerfeld est plus que jamais sur tous les fronts modeux. Un hyperactif, qu'on pourrait croire doté du don d'ubiquité.

Workaholic Karl Lagerfeld

© Epa

En 2010, Karl Lagerfeld a non seulement pensé, créé et shooté toutes les collections pour les maisons Chanel, Fendi et sa griffe éponyme (soit plus de dix opus, quand même), mais il a aussi habillé une bouteille Coca-Cola Light (et photographié la campagne de communication, on n'est pas à ça près), assuré la rédaction en chef d'un numéro spécial du quotidien français Libération, conçu le nouveau calendrier Pirelli, immortalisé quelques silhouettes du catalogue automne-hiver 10-11 des 3 Suisses, et on en passe.

L'année 2011 ne sera pas plus calme pour cette icône de la mode. Gros événement, le créateur allemand a imaginé une collection capsule pour la griffe italienne Hogan, à découvrir dès la fin janvier. On y trouve des sacs, chaussures, dont un mix entre les mythiques baskets de la marque et des santiags (les plus téméraires oseront), quelques pièces de prêt-à-porter (parmi lesquelles on a repéré de très beaux coupe-vent)...

Et c'est loin d'être tout : Karl Lagerfeld refait une santé mode à son propre label. Pas de défilé en septembre dernier, mais le lancement d'ici à quelques semaines d'une nouvelle ligne de prêt-à-porter, baptisée Masstige (contraction de masse et prestige) et vendue uniquement sur le Net au très grand public. Il s'est également associé au verrier suédois Orrefors pour une collection de pièces exclusives attendues au printemps, sera présent dans deux pubs pour Volkswagen en Allemagne, créera à l'automne une petite collection pour la chaîne américaine de grands magasins Macy's... Sans oublier toutes les surprises qu'il cache encore dans les manches de sa chemise amidonnée.

C.PL.

En savoir plus sur:

Nos partenaires