Coupe du Monde : joue avec le ballon, pas avec la femme!

16/06/10 à 16:35 - Mise à jour à 16:35

Source: Weekend

A l'occasion de la Coupe du Monde 2010, la fondation Samilia a lancé un message d'alerte. Face au grand nombre de femmes attendues en Afrique du Sud pour satisfaire la demande de services sexuels, Samilia condamne la traite des êtres humains.

Coupe du Monde : joue avec le ballon, pas avec la femme!

© Samilia

Alors que la prostitution est interdite en Afrique du Sud, les autorités admettent qu'elle existe et ont décidé de lever cette interdiction durant le championnat. Bien que la Fondation Samilia ne pose pas de jugement moral sur la prostitution, elle condamne l'exploitation des femmes et des enfants.

Selon la Fondation, l'augmentation de la demande de services sexuels provoquée par la Coupe du Monde ne pourra être satisfaite sans avoir recours aux filières criminelles thaïlandaises, russes, chinoises, et nigérianes déjà actives en Afrique du Sud.

Pour lancer la campagne "Play the ball. Not the Woman" la Fondation Samilia a pu compter sur le soutien de Mbo Mpenza, Roger Vanden Stock, Alain Courtois et Pierre Migisha qui se sont personnellement engagés.

Cette action s'inscrit sur le long terme et sera relancée à chaque grand rendez-vous sportif. L'objectif de Samilia est de sensibiliser la FIFA à la prostitution qui s'organise autour des grands rendez-vous footballistiques de manière à ce qu'il soit demandé aux organisateurs de prendre toutes les mesures nécessaires. La Fondation voudrait, à terme, que cela devienne un critère pour l'obtention d'une organisation à partir de 2026.

D'ici là, vous pouvez vous associer à ce combat pour la dignité en signant le Manifeste "Play the ball. Not the Woman".

M.G.

Nos partenaires