Un sapin de Noël à 83.000 euros enflamme Belgrade

26/12/17 à 09:59 - Mise à jour à 09:58

Source: Afp

Un sapin de Noël à 83.000 euros installé dans le centre de Belgrade suscite colère et ironie de l'opposition et des habitants, contraignant la mairie à annoncer une annulation du contrat.

Un sapin de Noël à 83.000 euros enflamme Belgrade

Un sapin de Noël artificiel à 83.000 euros a été installé sur la principale rue commerçante de la ville, la Knez Mihajlova. © AFP

Haut de 18 mètres, décoré de 200 boules de Noël rouges, l'arbre artificiel a été installé sur la principale rue commerçante de la ville, la Knez Mihajlova. Son prix a été révélé par le site d'investigation Pistaljka.rs ("Sifflet") qui a assuré que le contrat avait été signé trois jours après son installation. Le maire, Sinisa Mali (SNS, conservateur), qui s'est dit "surpris par le montant", a annoncé une rupture du contrat.

Le Parti démocratique (opposition, centre gauche) a ironisé en invitant les Belgradois à laisser au pied du sapin en plastique leurs voeux de cadeaux pour une valeur de 83.000 euros. "Un manteau de pluie, taille XL, pour mon chien", lit-on sur l'un. "Je veux un diplôme", réclame un autre, allusion à la réputation de corruption que traîne l'enseignement supérieur serbe.

Alors que des élections municipales doivent se tenir en 2018, le maire Sinisa Mali, allié politique du président Aleksandar Vucic, a assuré que son administration avait "travaillé au cours des trois ans et demi dans une complète transparence".

La société serbe qui a installé le sapin a accepté de rompre le contrat et a annoncé, magnanime, qu'elle laisserait l'arbre en place, en tant que contribution à la décoration des fêtes de fin d'année. Ces illuminations et ornements sont pour les Belgradois un sujet récurrent de plaisanterie: ils sont installés dès la fin de l'automne pour n'être enlevés qu'à l'approche du printemps.

Pour Nikola Jovanovic, membre du Parti du peuple (droite, opposition), l'affaire du sapin de Noël "n'est que la partie émergée de l'iceberg" des dérives de la majorité municipale.

Le parquet a annoncé une enquête sur le marché dont a bénéficié la société qui a notamment installé le sapin géant de plastique.

Nos partenaires