Pierre Debusschere empoigne la lumière à Hyères

10/05/13 à 10:14 - Mise à jour à 10:14

Source: Weekend

Hors de leurs plates-bandes. C'est là qu'il les amène, hors d'eux-mêmes, et lui avec. Car quand Pierre Debusschere honore une invitation, il arrête tout pour créer une oeuvre, un ensemble cohérent - photos, film de 52 minutes, livre - parce qu'il ne lui viendrait pas à l'esprit de recycler ce que l'on avait déjà vu ailleurs en version magazine.

Pierre Debusschere empoigne la lumière à Hyères

© DR

I know simply that the sky will last longer than I, de Pierre Debusschere, à la Villa Noailles, à Hyères, jusqu'au 26 mai. www.villanoailles-hyeres.com/hyeres2013 /

Parution également d'une monographie pareillement intitulée, 96 pages, édition 254 Forest, studio254forest@me.com. www.pierredebusschere.co m

Le photographe/artiste/cinéaste belge, basé à Forest (Bruxelles), s'est donc installé dans le gymnase et le sautoir de la Villa Noailles, à Hyères, a accroché ses photos spécialement faites pour l'occasion (le Festival international de mode et de photographie) et projette son film très librement tourné, en 5 jours chrono, en studio, à la mer et lors d'un concert, sur une bande-son de Frédéric Ameel, avec voix, entre autres, de Kanye West.

Car la musique berce ses images, mouvantes ou non, celle qu'il écoute, Radiohead, Aphex Twin et d'autres encore, qui baigne les âmes et fait trembler d'émotion, parce qu'avec Pierre, quand on sort des sentiers battus, elle est au coin du bois. Il voulait montrer un travail personnel, presque en dehors de la mode, même si elle en reste le point de départ. Il est question du ciel et de ses limites intangibles, des regards qui se tournent en dedans, de la peau laiteuse qui frissonne, d'un miroir tendu à nos propres sentiments.

Et toujours avec sa façon unique d'empoigner la lumière - il a retenu la leçon des maîtres de la peinture flamande. Cela s'appelle I know simply that the sky will last longer than I ou I KSTTSWLLT I et c'est puissamment chargé.


Nos partenaires