Pourquoi aime-t-on tant avoir peur?

20/10/14 à 10:46 - Mise à jour à 25/10/16 à 16:28

Source: Weekend

Films d'épouvante, zombie, maisons hantées, séances de spiritisme, Halloween et ses frayeurs. Tout semble bon pour nous faire peur. La peur est notre réponse naturelle face au danger. Mais pourquoi en redemande-t-on ? Qu'est-ce qui fait que l'homme aime tant être effrayé?

Pourquoi aime-t-on tant avoir peur?

© iStockphoto

Le site MNN a interrogé le docteur Christopher Hall, professeur et licencié en sciences sociales, professeur associé à l'Université de Caroline du Nord. Il explique pourquoi on tire tant de plaisir à avoir la frousse.

Première raison : pour la montée d'adrénaline

Lorsque nous avons peur, notre réaction de lutte ou de fuite s'amorce avec décharge massive d'adrénaline. Cette hormone de survie est produite par les glandes surrénales et crée un flux d'énergie immédiate, qui permet aussi de se concentrer, de renforcer notre perception et la conscience de notre environnement, potentiellement dangereux. Cette sensation peut être addictive, en particulier de nos jours où l'on est souvent distrait, par nos smartphones, les SMS, les emails qui ont pour effet de nous éloigner de l'instant présent. Quand on a peur, notre objectif est clair : nous nous connectons au moment présent avec un regain d'énergie pour être immédiatement opérationnels.

Seconde raison : pour le facteur contrôle

Cela peut sembler contradictoire, mais on se sent plus en confiance, avec un meilleur contrôle sur les choses quand on est effrayé et que l'on doit survivre à une épreuve. Ce sentiment de sécurité est généré par la capacité à prédire les événements, les voir se dérouler et y survivre. A l'image des jeunes enfants qui aiment lire les mêmes histoires encore et encore (et encore), parce qu'ils savent ce qui arrive à la page suivante. Ils peuvent prédire ce qui va se passer de la même façon, à chaque lecture. Ils acquièrent ainsi ce sentiment de contrôle et de sécurité vis-à-vis de ce qui les entoure. Les personnes qui cherchent à avoir peur en tirent la satisfaction d'avoir prévu cet épisode effrayant, ont ressenti la peur, mais y ont survécu.

Troisième raison : pour le goût de l'aventure et le sentiment d'accomplissement personnel

Tout le monde aime une bonne aventure. Mais ceux qui recherchent à avoir peur aiment mettre plus de folie, de piment dans leur vie. Voyez Indiana Jones: à la fin de chaque scène effrayante où il a du relever un défi colossal, on peut apercevoir son sourire satisfait, qui est aussi sa marque de fabrique. Car non seulement il est parvenu à accomplir des exploits, mais il en tire une sacrée fierté. Nous ne pouvons pas tous être des héros de film d'action ou d'horreur, mais à défaut, nous vivons la peur en empathie avec eux. Nous partageons ainsi un sentiment d'accomplissement similaire à nos héros de fiction.

Nos partenaires