Critique gastronomique : une routine trépidante entre déguisements et faux nomsCulinaire

Critique gastronomique : une routine trépidante entre déguisements et faux noms

Interdiction de décrire les multiples déguisements et accessoires que Tom Sietsema, critique gastronomique du Washington Post depuis 2000, utilise pour passer inaperçu lorsqu'il visite les restaurants de la capitale. Il protège jalousement son anonymat, afin de pouvoir juger sans traitement de faveur.