Paris: Il est désormais possible de se baigner en "eau libre"

24/07/17 à 11:17 - Mise à jour à 11:17

Source: Afp

Les Parisiens peuvent se baigner dans trois piscines flottantes aménagées dans le bassin de La Villette. Et le succès est au rendez-vous au vu de la longueur de la file d'attente.

Paris: Il est désormais possible de se baigner en "eau libre"

© Belga

"C'était un rêve, il se réalise", a déclaré la maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, en donnant le top départ à ces enfants issus de milieux défavorisés qui ont aussitôt plongé dans l'eau à 24°C de ces piscines flottantes. "Tous les enfants parisiens qui ne peuvent pas partir en vacances, ou qui partiront plus tard, pourront désormais se baigner en eau libre pour la première fois dans la capitale", s'est-elle félicité.

L'espace comprend trois bassins de profondeurs différentes (40 cm, 1,2 m et 2 m) qui pourront accueillir gratuitement tous les jours jusqu'à 300 personnes en même temps. Ce qui permettra en tout à 1.000 personnes par jour de patauger dans l'eau du canal de l'Ourcq, qui se jette dans le bassin de la Villette. Une plage avec cabines, douches, transats et palmiers a été installée sur la rive sud du bassin, un projet qui va coûter un million d'euros à la mairie de Paris pour cet été.

Le site est accessible gratuitement tous les jours, de 11H00 à 21H00, jusqu'au 10 septembre. Une aubaine pour les Parisiens alors que le mercure s'envole en ce mois de juillet. Pressentant le bon plan, Françoise, 68 ans, habitante du quartier, est venue tester la température de l'eau: "Se baigner à Paris, c'est fou. Et l'eau est à 24°C. Un grand luxe pour la capitale..."

La ville travaille depuis 15 ans à assainir l'eau du canal de l'Ourcq, certifiée "baignable" par les autorités sanitaires depuis deux ans. Un filtre empêche feuilles, déchets solides et poissons d'entrer dans le bassin, et neuf capteurs contrôleront quotidiennement la qualité de l'eau.

Avec l'ouverture de ces trois bassins, la Ville de Paris fait un premier pas vers la baignade dans la Seine, le fleuve qui traverse la capitale française, pour l'heure trop pollué.

L'ancien président français Jacques Chirac, alors maire de Paris, avait promis en 1988 aux Parisiens qu'ils pourraient bientôt y plonger. Anne Hidalgo espère que ce sera chose faite en 2024, pour les jeux Olympiques que Paris souhaite organiser.

"C'est un véritable carton"

"A 15H00, le premier jour de baignade, nous avions déjà atteint le seuil maximum quotidien de visiteurs", indique le maître-nageur.

Ils sont toujours au minimum quatre pour surveiller les lieux: trois nageurs-sauveteurs et un maître-nageur. "La responsabilité est énorme" pour ces hommes et ces femmes, davantage habitués à travailler en piscine municipale.

Principale différence: l'opacité de l'eau. "Les baigneurs ne voient pas le fond des bassins, ce qui fait que nous devons être extrêmement vigilants", explique David Rigaudie. Les enfants de moins de dix ans ne peuvent donc profiter de la baignade que s'ils sont accompagnés par un adulte.

- Des poissons et des algues -

La couleur verte de l'eau est loin de rebuter Naël, 9 ans, qui enchaîne les plongeons dans le bassin intermédiaire de 1,2 m. "L'odeur, ça passe. Et l'eau rafraîchit, ça fait du bien avec ce soleil!" s'exclame le jeune garçon, venu avec le programme Ville Vie Vacances chargé de proposer des activités aux enfants qui ne partent pas en vacances durant les congés scolaires.

Pas tout à fait le même son de cloche pour sa camarade Laura, 11 ans, qui s'est pris des algues dans le visage en nageant sous l'eau. "Ce n'est pas agréable. C'est sale et tout visqueux", déplore-t-elle. Des poissons qui lui ont fait "des guilis" l'ont aussi impressionnée.

L'eau n'est traitée ni chimiquement, ni biologiquement. Un filtre en revanche empêche feuilles, déchets solides et poissons d'entrer dans le bassin. La Ville de Paris travaille depuis 15 ans à assainir l'eau du canal de l'Ourcq, certifiée "baignable" par les autorités sanitaires depuis deux ans.

Nos partenaires