Un jardin chef-d'oeuvre sur les coteaux de Malmedy

13/05/16 à 15:40 - Mise à jour à 15:45

Source: Weekend

Sur les coteaux de Malmedy se trouve le chef-d'oeuvre d'un passionné.

Un jardin chef-d'oeuvre sur les coteaux de Malmedy

© Jean-Pierre Gabriel

La première impression qui émane du monde de Jean Nickell est ce mélange entre la poésie qui se dégage du potager envahi de fleurs et l'imposante haie double qui attire le regard, donnant envie de découvrir ce qu'elle suggère : une vue en perspective sur la vallée proche.

"Cette haie de hêtres représente un exercice de style, explique le jardinier paysagiste. En dépit de ses dimensions imposantes, un homme seul peut la tailler de toutes parts sans recourir à des engins encombrants."

Au bout de l'allée, les yeux se dirigent spontanément vers la gauche, où un grand damier de tilleuls émerge d'un pré d'herbes folles et de fleurs sauvages. Plantés là en 2010 afin de créer une zone ombragée, ils sont aujourd'hui devenus une des pièces maîtresses du lieu. Où que l'on soit dans la partie supérieure de ce terrain qui s'étend sur 10 000 m2, on perçoit que le spécialiste de la taille aime décliner les haies en formes géométriques ou en gradins, rectilignes ou courbes.

Mais l'endroit compte aussi ses parties bucoliques, dédiées aux arbustes, aux vivaces, aux rosiers qui fleurissent en nombre, comme les pivoines au printemps. "Détrompez-vous, je ne suis pas un collectionneur. J'aime les plantes, pour les utiliser seules ou en groupes, mais je ne suis pas à la recherche du spécimen rare."

Au point le plus bas, on rejoint un étang, "un havre de paix où se réconcilier avec soi-même". Celui-ci recueille entre autres les eaux qui ont été épurées par un système de lagunage, dont les plantes participent elles aussi à l'harmonie du jardin.

Au coeur de ces deux univers entre structure et nature, c'est un éden secret qui se déploie. Ceint de haies, il comporte en son centre un plan d'eau linéaire, qui, via trois petites cascades, épouse la pente. Pour en déceler la beauté, il faut l'admirer depuis la terrasse du premier étage de la maison attenante. Une visite qui ne laisse pas indifférent.

Portes ouvertes les samedi 25 et dimanche 26 juin de 10 à 18 heures, dans le cadre de Jardins en pays de Liège. www.jean-nickell.be et www.jardinsenpaysdeliege.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires