Étude: les chiens aussi feraient mieux de manger végétarien

IPS Inter Press Service

Les chiens qui suivent un régime végétarien doivent moins se rendre chez le vétérinaire et ont besoin de moins de médicaments. C’est la conclusion d’une étude britannique menée auprès de plus de 2 500 chiens et de leurs propriétaires.

Notre consommation de viande fait l’objet d’une pression croissante en raison de ses effets néfastes sur le climat et la santé. Mais cette critique se limite généralement à la consommation de viande par les humains et oublie un peu vite celle des centaines de millions d’animaux de compagnie dans le monde. Pourtant dans ce domaine aussi l’alternative végétarienne gagne du terrain. En 2020, par exemple, on a vendu pour neuf milliards de dollars d’aliments végétariens pour chiens dans le monde. Malgré cet engouement certain, de nombreux propriétaires de chiens restent très sceptiques.

Pour tenter d’y voir plus clair, des chercheurs de l’université de Winchester ont suivi 2639 chiens et leurs propriétaires. Les chercheurs ont examiné sept indicateurs généraux de mauvaise santé, tels que des visites exceptionnellement fréquentes chez le vétérinaire ou la nécessité de prendre des médicaments, et ont également enregistré 22 des problèmes de santé les plus courants chez les chiens, tels que des problèmes de peau et de dents. Les propriétaires ont également été invités à donner leur avis sur la santé de leur chien.

Les résultats de l’étude se sont révélés surprenants : les aliments végétaliens pour chiens ne sont pas seulement sûrs, ils sont probablement plus sains que les aliments traditionnels pour chiens contenant de la viande. Dans le groupe des chiens nourris avec des aliments classiques, les propriétaires ont signalé des problèmes de santé dans 49 % des cas. Chez les chiens qui mangeaient de la viande crue, ce chiffre est passé à 43 % et chez les chiens « végétariens » il a même baissé à 36 %.

Le meilleur choix

On notera donc que les chiens qui ne reçoivent que de la viande crue semblent également se porter mieux. Mais les scientifiques soulignent toutefois que les animaux de ce groupe étaient en moyenne plus jeunes et présentaient donc de toute façon moins de problèmes de santé. En outre, la viande crue est plus souvent associée à d’autres risques nutritionnels, tels que les bactéries et les parasites, disent-ils. Des risques plus fréquents chez les chiens eux-mêmes, mais aussi chez leurs propriétaires.

« Les résultats combinés de cette étude et d’autres recherches montrent qu’un régime végétalien équilibré est le choix le plus sain et le moins nocif pour les chiens », conclut Andrew Knight, professeur de bien-être animal à l’université de Winchester et auteur principal de l’étude.

Comme l’étude a aussi montré que la santé du chien était de loin le facteur le plus important dans le choix du type d’alimentation, les chercheurs espèrent que leurs conclusions permettront de dissiper les doutes de nombreux propriétaires de chiens.

Partner Content